Michèle Alliot-Marie veut être candidate à la présidentielle

  • A
  • A
Michèle Alliot-Marie veut être candidate à la présidentielle
En avril dernier, Michèle Alliot-Marie a créé un nouveau parti politique baptisé "Nouvelle France".@ AFP
Partagez sur :

L'ancienne ministre pourrait déclarer sa candidature pendant l’entre deux tours de la primaire de la droite. Sa détermination semble sans faille.

Surprise à la veille du premier tour de la primaire de la droite. L'ex-ministre de Nicolas Sarkozy et de Jacques Chirac, Michèle Alliot-Marie, veut se présenter à l’élection présidentielle de 2017. 

Seule interrogation : le calendrier. Michèle Alliot-Marie consulte à tout va en ce moment. Elle prépare les grandes lignes de son projet et rencontre des personnalités politiques de sa région, des parlementaires À chaque fois, elle confie son envie de se lancer, coûte que coûte, dans la course à l’Elysée. Sa seule interrogation concerne le calendrier. Se déclarer avant le second tour de la primaire permettrait, selon elle, d’éviter les commentaires du type "MAM part en guerre contre le vainqueur" de la droite et du centre. 

"Elle n'aura jamais ses 500 signatures". Quoiqu’il en soit, l’ancienne patronne du RPR est aujourd’hui assez isolée : presque aucun élu ne la soutient. Mais elle imagine qu’au terme de la primaire, certains vont la rejoindre, notamment ceux qui détestent l’heureux élu et apprécient son discours gaulliste. "Mais elle n’aura jamais ses 500 signatures", reconnaît l’un de ses confidents. "Elle veut simplement exister à tout prix, ne pas disparaître".