Michel Sapin : le maintien du Livret A à 0,75%, "la solution la plus sage"

  • A
  • A
Partagez sur :

Invité jeudi sur Europe 1, le ministre des Finances a affirmé que le maintien du taux du Livret A bénéficiait à l'épargne des Français.

INTERVIEW

"C'était une décision recommandée par le gouverneur de la Banque de France", a rappelé Michel Sapin. Le ministre des Finances est revenu, jeudi au micro d'Europe 1, sur le maintien du taux du Livret A à 0,75% en février.

Préserver l'épargne populaire. "C'est la solution la plus sage", a t-il estimé". "Elle permet de continuer à avoir une rémunération correcte pour l'épargne populaire." En raison de la faible inflation, le taux du Livret A aurait dû, si les règles de calcul avaient été appliquées à la lettre, être abaissé à 0,5%. Un seuil historiquement bas depuis la création de ce produit d'épargne, en 1818. Et une manœuvre politique délicate pour le gouvernement, ce placement étant très prisé des Français. L'été dernier déjà, le taux du Livret A aurait dû passer à 0,5%. Mais le gouvernement avait décidé de limiter la baisse à 0,75%.

La Caisse des dépôts sur la même longueur d'onde.Recommandé par la Banque de France, ce maintien du taux à 0,75% était également soutenu par la Caisse des dépôts. Le directeur général de l'institution, Pierre-René Lemas, s'y était dit favorable mercredi. "Il faudrait le baisser. Moi, je ne le recommande pas", avait-il déclaré au micro de France Info.

Des taux d'intérêt "très faibles". Michel Sapin est également revenu sur les taux d'intérêt "très faibles" dont bénéficie la France. "Toute l'économie en profite", s'est-il félicité, estimant qu'il s'agissait là d'une "preuve de confiance" envers l'exécutif. "Si on ne faisait pas confiance au gouvernement de la France pour gérer les finances, nous n'aurions pas des taux d'intérêts inférieurs à 1% à 10 ans", a jugé le ministre des Finances.

>>Retrouvez l'interview de Michel Sapin en intégralité


Livret A, impôts et déficit : Michel Sapin...par Europe1fr