Michel Mercier se met "en congé" du MoDem

  • A
  • A
Michel Mercier se met "en congé" du MoDem
Partagez sur :

Le nouveau ministre de l'Espace rural et de l'Aménagement du territoire a assuré qu’il n’était pas un représentant de l’ouverture au centre.

"Je ne me prends pas trop pour des symboles ni pour des apparitions. Je suis un provincial, un centriste sans problème, d’origine démocrate-chrétienne et c’est avec ces valeurs que j’arrive au gouvernement", a expliqué Michel Mercier mercredi sur Europe 1. Le centriste a été désigné, mardi soir, ministre de l'Espace rural et de l'Aménagement du territoire.

Une nomination pour laquelle il refuse l’étiquette de représentant de l’ouverture au centre. Ecoutez un extrait de l'interview de Michel Mercier au micro de Marc-Olivier Fogiel sur Europe 1 :

Michel Mercier a, au passage, clarifié sa nouvelle situation vis-à-vis du MoDem : "Hier après-midi, j'ai fait une lettre" à François Bayrou "pour lui dire que j'entrais au gouvernement, que je me mettais en congé du parti et que je démissionnais de la charge de trésorier, ce qui est tout à fait normal", a-t-il précisé.

"Avec François [Bayrou], nous avons des relations d’amitié anciennes, il y a les choix politiques d’un côté, l’amitié de l’autre", a ajouté le sénateur. Tout en assurant, à propos des décisions prises au cours des derniers jours : "On l'a fait en accord tous les deux".

A la question de savoir s’il avait eu des exigences pour entrer au gouvernement, notamment obtenir un ministère et pas seulement un secrétariat d’Etat, Michel Mercier a assuré "qu’il n’avait pas posé de conditions". Avant de glisser dans un sourire : "j’ai simplement dis que j’étais à un moment où je pouvais être ministre…".