Menaces de mort visant la secrétaire PS de Fréjus : "soutien total" de Valls

  • A
  • A
Menaces de mort visant la secrétaire PS de Fréjus : "soutien total" de Valls
@ ERIC CABANIS / AFP
Partagez sur :

Le Premier ministre a condamné dans un tweet les messages de haine dont Insaf Rezagui, une responsable PS de Fréjus, a été victime.

Le Premier ministre Manuel Valls a exprimé son "soutien total" à une secrétaire de section PS de Fréjus et aspirante candidate à la 5e circonscription législative du Var, dénonçant des "menaces infâmes venues de la fachosphère", dans un tweet samedi.

Des messages "haineux". "Soutien total à @InsafRez, victime de menaces infâmes venues de la fachosphère. La République s'indigne de cette dérive de l'extrême droite", a écrit le chef du gouvernement sur le réseau social. Des messages "haineux, violents et menaçant" Insaf Rezagui de mort et de viol ont déclenché l'ouverture d'une enquête préliminaire pour localiser et entendre leur auteur, a indiqué vendredi le procureur de Draguignan, Ivan Auriel.



Un "combat pour faire reculer l'extrême droite. Etudiante en droit international, Insaf Rezagui, 21 ans, qui aimerait représenter le PS aux législatives 2017 dans la circonscription tenue par le maire LR de Saint-Raphaël Georges Ginesta, a estimé que les messages d'intimidation faisaient suite à un récent communiqué de sa part critiquant le coût du projet de participation de la mairie de Roquebrune-sur-Argens à un salon du tourisme au Canada. Dans une tribune parue sur le site du Parti socialiste vendredi, elle souligne combien sont blessants et "à l'opposé de nos valeurs républicaines" les "propos violents" reçus "régulièrement depuis que je suis dans l'opposition à Fréjus", mais assure qu'elle continuera son "combat pour faire reculer l'extrême droite et la haine".