Mélenchon sème la "terreur" (FN)

  • A
  • A
Partagez sur :

Steeve Briois, secrétaire général du Front national, a dénoncé lundi dans un communiqué le "climat de terreur" instauré par Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de Gauche dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais contre Marine Le Pen.

"Il n'est pas tolérable, dans une démocratie, que des citoyens soient menacés parce que le choix d'un tiers d'entre eux s'est porté sur Marine Le Pen, et qu'un candidat se permette d'instaurer un tel climat de terreur", a dénoncé Steeve Briois.

Le secrétaire général du Front national a sévèrement condamné des propos tenus dimanche par Jean-Luc Mélenchon lors d'une marche "contre l'austérité et le fascisme" à Montigny-en-Gohelle, commune limitrophe d'Hénin-Beaumont.

"Dorénavant, ce n'est pas nous qui rasons les murs, c'est eux qui vont les raser, nous allons les faire partir, les chasser et avant, nous allons les éradiquer politiquement", avait-il alors lancé à la foule.