Mélenchon se paye Valls… et Hamon

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

En meeting à Périgueux, jeudi soir, le candidat de la France insoumise est revenu sur le débat de l’entre-deux-tours de primaire du PS, et a tapé fort sur les deux finalistes. 

Si Benoît Hamon et Manuel Valls continuent, à quelques encablures du second tour de la primaire PS, dimanche, de s’envoyer des piques par meetings interposés, Ils ne sont pas les seuls à cogner fort. En meeting à Périgueux jeudi soir, Jean-Luc Mélenchon s’est montré particulièrement remonté au moment d’évoquer le débat qui a opposé mercredi soir les deux finalistes de la primaire.

"Les gens ne se rendent même plus compte de ce qu’ils disent". Et si le candidat de la France insoumise a comme à son habitude brocardé Manuel Valls, il n’a pas non plus épargné Benoît Hamon, qui lui est pourtant plus proche politiquement. "Une aventure qui commence par le revenu universel et qui termine par le RSA amélioré, ce n’est pas très sérieux", a lancé l’ancien sénateur, qui est revenu vers sa cible favorite, l’ex-Premier ministre : "ni non plus l’autre, là. Celui-là aussi il est pas mal, avec son revenu décent. Mais les gens ne se rendent même plus compte de ce qu’ils disent. Qu’est-ce que ça peut bien vouloir dire, un revenu décent inférieur au seuil de pauvreté. Est-ce que ces gens-là se rendent compte du mal qu’ils font", s’est-il indigné.

"Moi, ça m'a énervé".  Puis Jean-Luc Mélenchon a lâché ses coups. "Combien de temps ils vont croire qu’on est dupes de ce qu’ils font ? Vous avez vu ce spectacle ? Ils étaient là tous le deux à tchatcher. L’un avait lu la moitié de mon bouquin, il le récite, et l’autre il est là, il raconte des choses on ne comprend pas ce qu’il dit. Mais enfin ces deux-là ont eu cinq ans, non ?", a-t-il lancé sous les applaudissements de son public. "Qu’est-ce que c’est que cette discussion irréelle ? Moi, ça m’a énervé."