Mélenchon pour "augmenter les salaires"

Le président du Parti de Gauche a dénoncé mardi, sur Europe 1, les politiques d’austérité

Pour Jean-Luc Mélenchon, les gouvernements européens se sont lancés dans une "compétitions de politique d’austérité". Une "folie", selon le président du Parti de Gauche, qui a prédit mardi sur Europe 1 un ralentissement général de l’économie.

Sa solution ? "Relancer l’activité". "Il faut donner des salaires plus élevés. Il faut relancer la consommation", a listé Jean-Luc Mélenchon.






Interrogé sur la façon dont il financerait ces mesures alors que le budget de l’Etat est déjà en déficit, l’eurodéputé a lancé : "L’argent, ce n’est rien, vous avez déjà entendu parler des crédits". "Les gouvernements se mettent à genou devant les banques, comme ce lâche de Papandréou en Grèce qui a donné le début du bal en montrant que la banque pouvait dire ce qu’elle voulait tout président de l’internationale socialiste qu’il est", a-t-il asséné au passage.

"Vous ne connaissez pas mes rêves"

Jean-Luc Mélenchon n’a par ailleurs rien dit de ses intentions pour la présidentielle de 2012. Interrogé sur le sujet, il a simplement lancé : "Monsieur vous verrez (...) Vous ne connaissez pas mes rêves".