Mélenchon : pas d'alliance avec le PS au 1er tour

  • A
  • A
Mélenchon : pas d'alliance avec le PS au 1er tour
Partagez sur :

Le patron du Parti de Gauche exclut toute alliance avec les socialistes avant le 2e tour en 2010.

"En aucun cas, jamais, dans aucune région..." Jean-Luc Mélenchon, fondateur du Parti de Gauche, a clairement exclu toute alliance avec le Parti socialiste au premier tour des élections régionales en 2010, dimanche lors du Grand Rendez-vous Europe 1 - Le Parisien-Aujourd'hui en France. "Au premier tour, nous ne ferons jamais de liste commune avec le PS, parce que nous sommes sur deux projets en compétition", a-t-il déclaré.

Le député européen a ajouté que des alliances au deuxième tour étaient en revanche indispensables. "Au deuxième tour, nous nous rassemblerons, évidemment. Et quand nous serons en tête, les socialistes devront aussi se rassembler autour de nous", a-t-il ajouté.

Jean-Luc Mélenchon est également revenu sur la polémique qui entoure actuellement le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, qu'il a qualifiée d'"infâme". "Je ne suis pas quelqu'un qui a de la complaisance pour Frédéric Mitterrand", a-t-il indiqué. Et pourtant, "on sort une citation truquée et aussitôt sort l'armée des lanceurs de pierres. C'est inacceptable", s'est emporté l'ancien sénateur.

Jean-Luc Mélenchon a par ailleurs dénoncé les velléités nucléaires de l'Iran. "Personne ne peut accepter le principe de la dissémination nucléaire. Je suis absolument opposé à ce que qui que ce soit l'ait en plus de ceux qui l'ont déjà. (...) Cela veut dire aussi qu'Israël doit désarmer", a-t-il dit.

Interrogé sur le Nobel attribué à Barack Obama, Jean-Luc Mélenchon a mis en cause la politique menée par les États-Unis. "Comme beaucoup de monde, j'ai été assez sidéré. D'un côté, la personne de Mr Obama suscite la sympathie (...). De l'autre, tout de même, il s'agit de quelqu'un qui est en guerre dans deux pays" a déclaré le responsable politique, ajoutant que c'était "sans doute un homme de paix". "Tant mieux si cela l'encourage à agir correctement. Obama est un homme digne de respect mais la politique des Etats-Unis est très préoccupante", a-t-il précisé.

> Retrouvez l'intégralité du Grand Rendez-vous avec Jean-Luc Mélenchon.