Mélenchon optimiste : "Il arrive un moment où vous sentez que la situation et les destins s'approchent de vous"

  • A
  • A
Mélenchon optimiste : "Il  arrive un moment où vous sentez que la situation et les destins s'approchent de vous"
@ Eric FEFERBERG / AFP
Partagez sur :

Jean-Luc Mélenchon, en forte hausse, et François Fillon sont désormais au coude-à-coude, avec 19% d'intentions de vote au 1er tour de l'élection présidentielle.

Jean-Luc Mélenchon à égalité avec François Fillon. Pour la première fois, le candidat de La France insoumise se hisse au même niveau que son adversaire des Républicains au premier tour de l'élection présidentielle dans un sondage. Ils sont tous les deux crédités de 19% des voix dans une enquête BVA. Comment s'explique cette vague phénoménale dans les sondages ?

Son "optimisme est sans limite." Etre au coude à coude avec François Fillon, c'est ce que Jean-Luc Mélenchon visait il y a 15 jours. "Objectif atteint", expliquent les équipes du candidat, qui a franchi un cap : il a désormais ses chances d'accéder au second tour, racontent-elles. Alors en coulisses on se réjouit, Jean-Luc Mélenchon  répète que son "optimisme est sans limite." "Il  arrive un moment où vous sentez que la situation et les destins s'approchent de vous", assure-t-il.

"Jean-Luc Mélenchon, c'est un vote d'adhésion". Pourtant, pendant des mois, le candidat stagnait, relégué  à la cinquième place, derrière son rival de gauche Benoit Hamon. Mais son travail de longue haleine depuis un an semble porter ses fruits.  Jean-Luc Mélenchon a réussi à s'imposer  et devenir rassurant. Deux évènements l’attestent : son rassemblement Place de la République, où il a réuni 130.000 personnes, et les débats TV ou il se distingue. Et puis "les affaires des candidats ça aide", souffle son lieutenant, qui espère convaincre les indécis. "Jean-Luc Mélenchon, c'est un vote d'adhésion", souligne-t-il, qu'il espère assez solide face au vote utile d'Emmanuel Macron