Mélenchon "humilié" par Hollande

  • A
  • A
Mélenchon "humilié" par Hollande
@ Philippe Wojazer / Reuters
Partagez sur :

TOUT EST DIT - Humilié. Dans une vidéo datée de 2009, Mélenchon dit s'être fait rouler par le candidat socialiste. 

Tous les matins, Laurent Guimier et la rédaction d'Europe 1 sélectionnent pour vous le meilleur des déclarations et des petites phrases politiques du jour.

 La remontée de Nicolas Sarkozy n’inquiète pas le camp de François Hollande. Pour le socialiste Julien Dray, il ne faut pas se laisser enfumer par les sondages. Sur LCI, il a pointé le "marketing" des sondages qui ne servent qu'à entretenir le suspense. Les dernières annonces de François Hollande seront évaluées dans les prochains sondages. Parmi elles, la proposion de mettre fin à la rétention des enfants d’immigrés clandestins.

Cette déclaration a provoqué des réactions très hostiles à droite. Pour le conseiller national UMP Geoffroy Didier, qu'on n'arrête plus les enfants, c'est bien. Mais comment va-t-on faire pour maitriser les flux migratoires ? Très remonté, il se lâche sur Public Sénat.

Chez les Verts, les sondages entretiennent plutôt le blues. Dominique Voynet, l’ancienne candidate écolo voit bien une solution. Sur iTélé, elle propose que la candidate de Cap21, Corinne Lepage rejoigne Eva Joly.

Et comme par hasard, en plein campagne, des vidéos embarassante refont surface sur internet. Par exemple, une vidéo datant de l’automne 2009 dans laquelle Jean-Luc Mélenchon règle ses comptes avec François Hollande... A l’époque, le PS est en pleine crise à cause des soupçons de tricherie au Congrès de Reims. Pas surpris, Mélenchon dit deux choses. La première, c'est qu'il s'était arrangé avec François Hollande quelques années plus tôt pour traficoter les résultats de l’élection au poste de Premier secrétaire. 85% pour François Hollande. 15% pour Jean-Luc Mélenchon.

Mais on apprend un peu plus loin que finalement, Hollande aurait encore augmenté son score, sans rien dire, à la dernière minute. Humilié, Jean-Luc Mélenchon affirme que ce qui amusait le candidat du PS, c'était de le voir "fou de rage". 

On termine par la détresse d'un homme. Il s’appelle Mickaël. Il habite Saint-Pierre des Corps. Et il était jusqu’à peu le patron des villepinistes d’Indre-et-Loire. Mais voilà, la campagne patine sévèrement chez Dominique de Villepin. Du coup, les militants manquent de tracts à distribuer. Selon Mickaël, le siège ne répondrait pas non plus à ses appels. Résultats : les militants sont découragés. Et ils désertent. Mickaël Lecuyer vient de rejoindre les rangs de François Bayrou. Un acte qui préfigure le retrait définitif de l’ancien Premier ministre ? Réponse ce soir au 20:00 de France 2 où Dominique de Villepin est attendu.