Mélenchon : Hollande et Valls "comme deux olives dans un pressoir"

  • A
  • A
Mélenchon : Hollande et Valls "comme deux olives dans un pressoir"
Pour Mélenchon, Hollande et Valls sont "comme deux olives prises dans un pressoir", soumis aux injonctions de Bruxelles et du patronat.@ REUTERS
Partagez sur :

PETITE PHRASE - Jean-Luc Mélenchon s'est dit "complètement indifférent" à l'écart dans les sondages entre Manuel Valls et François Hollande.

"Olives". La cote de popularité de François Hollande a chuté de cinq points en avril, à 18%. Celle de Manuel Valls, tout nouveau Premier ministre, s'affiche à 58%, selon le 

baromètre mensuel Ifop pour le Journal du dimanche. Interrogé par France 5 sur ce grand écart, Jean-Luc Mélenchon (Parti de gauche) s'est dit "complètement indifférent" car Hollande et Valls sont à ses yeux "comme deux olives prises dans un pressoir", soumis aux injonctions de Bruxelles et du patronat.

"Tant que le gouvernement prévoit 50 milliards d'économie et d'en verser 40 milliards aux patrons, les sondages rendront compte du fait que personne ne veut cette politique là", analyse le leader de gauche radicale. "Vous pouvez l'appelez Valls, Ayrault ou Duchmol, cela ne changera rien", ironise le quatrième homme de la dernière présidentielle.