Mélenchon embarrasse la gauche

  • A
  • A
Mélenchon embarrasse la gauche
@ MAX PPP
Partagez sur :

Ses partenaires lui reprochent de ne pas être assez collectif, la droite pourrait en bénéficier.

Alors que s'ouvre vendredi au Mans le congrès du Parti de gauche qu'il a fondé, Jean-Luc Mélenchon se sent conforté dans son offensive pour être le candidat légitime du Front de gauche en 2012. Ses déclarations fracassantes, sa participation remarquée aux grèves contre la réforme des retraites, le succès rencontré par son livre Qu'ils s'en aillent tous l'ont propulsé sur le devant de la scène médiatique.

Ces derniers mois, sa cote dans les sondages a aussi grimpé : 7 % en moyenne dans les intentions de vote au premier tour de la présidentielle, lorsque Martine Aubry plafonne à 20%.

Il embarrasse la gauche…

D’ici le printemps 2011, le Parti de gauche, le parti communiste français et la Gauche unitaire se sont engagés à soumettre au vote de leurs militants un seul candidat défendant un programme commun. Jean-Luc Mélenchon fait figure de favori. Pour autant, le PCF n’entend pas lui laisser toute la place. Le parti de Pierre Laurent l'a mis en garde sur sa façon de faire campagne pour la prochaine présidentielle, réclamant plus de "collectif" et l'invitant à ne pas céder au populisme.

... mais fait les affaires de la droite…

Du côté de l’UMP, Jean-Luc Mélenchon fait figure d’allié objectif. "Le Parti socialiste fait une course à gauche et légitime ainsi Jean-Luc Mélenchon" assure Hervé Mariton. Principale conséquence selon le député UMP de la Drôme : un basculement vers le centre et une fragilisation du Parti socialiste.