Maurice Lévy : "Ça fait 30 ans qu'on ne traite pas des problèmes de fond en France"

  • A
  • A
Partagez sur :

Maurice Lévy, le président du directoire du groupe Publicis, estime qu'il y a "un déni du réel" de la part de nos dirigeants politiques, notamment après la percée du Front national aux élections régionales.

Au lendemain des élections régionales, le président du directoire du groupe Publicis pousse un coup de gueule. Auteur d'une tribune publiée dans Le Monde, "Politiques, il est temps d'agir !", Maurice Lévy ne supporte plus cette forme "de déni du réel" de la part de nos dirigeants. "On traite les questions posées par le Front national comme si elle n'existait pas", déplore-t-il.

Or, "il y a des électeurs qui ont voté en masse (plus de 28%) pour le FN", rappelle le gourou de la communication. "Je ne peux pas considérer qu'autant de Français sont des imbéciles", poursuit-il, précisant rapidement qu'il n'a "aucune sympathie pour le parti et ses dirigeants, ni pour ses thèses et son programme".

30 ans d'inaction ? "J'ai l'impression que l'on ne veut pas traiter des problèmes de fond en France", estime Maurice Lévy. "Ça fait 30 ans que l'on ne résout pas le problème du chômage et des cités. On a une accumulation de problèmes", ajoute-t-il, rappelant une déclaration de Laurent Fabius en 1984 : "Jean-Marie Le Pen pose les bonnes questions mais apporte les mauvaises réponses."