Martine à Marseille

  • A
  • A
Martine à Marseille
@ MAXPPP
Partagez sur :

LE + D'OLIVIER DUHAMEL - Ce déplacement confirme un tournant à gauche sur le thème de la sécurité. 

30 août

Martine Aubry s'est donc rendue hier quasi-impromptue à Marseille. Le jour même où le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, intronisait un nouveau préfet.

Il s'agit certes d'un coup médiatico-politique. Pour contrer le pouvoir. Pour relancer sa campagne face à François Hollande dans la primaire socialiste. A cette fin, elle s'est faite accompagner de trois maires emblématiques, Pierre Cohen, celui de Toulouse, Michel Destot, celui de Grenoble, et François Pupponi, celui de Sarcelles.

Au-delà de ces gestes politiques, ce déplacement confirme un tournant à gauche. "Je serai la présidente de la sécurité de tous les Français", a proclamé Aubry dans sa conférence de presse. Naguère la gauche dénonçait une politique sécuritaire. Désormais, elle condamne les échecs de Nicolas Sarkozy sur le terrain de la sécurité.