Martin Hirsch veut un moratoire sur les caisses automatiques

  • A
  • A
Martin Hirsch veut un moratoire sur les caisses automatiques
Partagez sur :

"Ce ne serait pas bien de faire des gains de productivité sur le dos des caissières pendant la crise", affirme le Haut-commissaire aux Solidarités.

Les caisses automatiques, victimes de la crise. "En cette période, je suis favorable à un moratoire sur l'installation de nouvelles caisses automatiques" afin de préserver l'emploi dans la grande distribution, a déclaré Martin Hirsch, Haut-commissaire aux Solidarités, dans un entretien au Parisien jeudi.

Martin Hirsch a reçu le soutien de la CFDT qui s'est dite "prête à négocier un moratoire sur l'installation des caisses automatiques". Le syndicat l’a fait savoir jeudi "par courrier au gouvernement" et va saisir les autres syndicats sur ce sujet.

Interrogé sur le risque pour le Revenu de solidarité active (RSA), mis en place le 1er juin, d'encourager les petits boulots au détriment des CDI ou des CDD, Martin Hirsch a déclaré que la grande distribution ne devait pas "prétexter du RSA pour accroître le temps partiel. Et la solution du problème n'est certainement pas de remplacer les caissières par des automates".

"C'est soi disant une demande des clients qui, toujours plus pressés, ne veulent pas attendre. Je ne suis pas d'accord, a ajouté le Haut-commissaire. Fondamentalement, je trouve que ce ne serait pas bien de faire des gains de productivité sur le dos des caissières pendant la crise." Martin Hirsch rejoint ainsi le secrétaire d'Etat chargé de la Consommation, Luc Chatel, qui avait estimé, en mai, que le développement des caisses automatiques était "contraire aux attentes des consommateurs".