Mariton : Sarkozy, meilleure chance de Hollande, doit renoncer à se présenter

  • A
  • A
Mariton : Sarkozy, meilleure chance de Hollande, doit renoncer à se présenter
@ LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :

Pour le député et candidat Les Républicains, Nicolas Sarkozy est la "meilleure chance" de François Hollande pour être réélu. 

Nicolas Sarkozy doit renoncer à se présenter à la primaire de la droite et du centre parce qu'il représente la "meilleure chance" de réélection de François Hollande en 2017, "un cauchemar", a estimé lundi le député et candidat déclaré Hervé Mariton (Les Républicains).

"Le peuple de droite ne veut pas" de Hollande. Ce "cauchemar" de la présidence de François Hollande, "je n'ai pas envie qu'il continue", a déclaré Hervé Mariton sur France 2. Or "aujourd'hui quand je regarde à droite, c'est quoi la meilleure chance pour François Hollande d'être réélu ? C'est d'avoir face à lui Nicolas Sarkozy, tout le monde comprend bien cela. Et le peuple de droite ne le veut pas", a poursuivi le député de la Drôme.

Ni à la primaire, ni à la présidentielle. "Je n'entends que des Français et des Françaises de droite qui disent qu'ils ne veulent pas que Nicolas Sarkozy soit candidat à l'élection présidentielle. Donc moi je dis ce matin très clairement que le meilleur service que Nicolas Sarkozy puisse rendre, qu'il doive rendre à sa famille politique, et je respecte Nicolas Sarkozy, c'est de ne pas être candidat aux primaires, de ne pas être candidat demain aux présidentielles", a dit Hervé Mariton.

"Je suis un homme neuf". Lors de son mandat de président de la République, "Nicolas Sarkozy a échoué, l'exécutif qui était avec lui en 2012 a échoué aussi, ce serait injuste de tout mettre sur ses épaules", a développé le député. Donc le constat vaut également pour François Fillon et Alain Juppé ? "Ce que je dis simplement, c'est qu'il faut des hommes neufs, ce que Xavier Bertrand a excellemment dit après les élections régionales", a-t-il répondu. "Je sais que je ne suis pas le plus connu, mais je sais aussi dans cette élection que je suis un homme neuf", a dit le candidat déclaré à la primaire, qui publiera "d'ici quelques semaines" un "projet" sous le titre du "printemps des libertés".