"Il y a une forme de déception" pour le FN dans le Vaucluse

  • A
  • A
"Il y a une forme de déception" pour le FN dans le Vaucluse
@ Valery Hache/ AFP
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - La députée FN du Vaucluse est déçue de n'avoir pas pu s'emparer du département, mais parle de résultats "très prometteurs".

Malgré des scores en nette progression, le Front national n'est pas parvenu à conquérir un département aux élections départementales. Le FN ciblait notamment le Vaucluse, fief de la députée Marion Maréchal-Le Pen. Interrogée dimanche soir sur Europe 1, l'élue frontiste a reconnu "une forme de déception". "Quand on a la possibilité de la victoire et qu'elle n'est pas là, c'est toujours une forme de déception, mais je ne peux pas vous dire que c'est une défaite", a déclaré Marion Maréchal-Le Pen. "Nous perdons à quelques centaines de voix la plupart du temps, mais avec des scores qui caracolent entre 40 et 50%", a-t-elle assuré. "C'est très prometteur pour l'avenir, quoi qu'on en dise, et c'est une étape supplémentaire franchie."

"Pas de majorité franche" dans le Vaucluse. Marion Maréchal-Le Pen ne renonce pas pour autant à influer sur le conseil départemental du Vaucluse. "Ce qui ressort ce soir, c'est qu'il n'y a pas de majorité franche dans ce département", a affirmé la députée. "Nous avons trois cantons, donc six élus, plus quatre autres élus avec nos alliés de la Ligue du Sud", a-t-elle détaillé. "Il y aura donc la nécessité pour l'UMP et le Parti socialiste de faire des accords de gestion, comme ils disent pudiquement, pour obtenir une majorité, et je crois que cela ne fera qu'accélérer leur suicide politique."

>> LIRE AUSSI - Départementales 2015 : les résultats du second tour

>> LIRE AUSSI - Élections départementales 2015 : ce qu'il faut savoir sur le second tour

>> VIDÉO - A quoi ressemble le quotidien d’un conseiller départemental ?