Marine Le Pen revient aux fondamentaux

  • A
  • A
Marine Le Pen revient aux fondamentaux
Marine Le Pen s'est posée en première opposante à Nicolas Sarkozy lors de ses universités d'été à Nice.@ MaxPPP
Partagez sur :

La présidente du FN a parlé d'immigration et d'insécurité lors des journées d'été à Nice ce week-end.

Immigration, insécurité, crise sociale : pour clore dimanche ses journées d'été de Nice, Marine Le Pen est revenue auxs fondamentaux. Devant 2.000 militants du Front national, elle s'est posée en première opposante à Nicolas Sarkozy.

Pour ses deux premières grandes interventions, à Tours en janvier, ou pour le défilé de Jeanne d'Arc du 1er mai, Marine Le Pen avait pu surprendre son public à coups d'odes aux "libertés" ou à l'"Etat fort". Rien de tout cela dimanche, où, pendant plus d'une heure, elle a déployé la panoplie frontiste, au grand plaisir de ses supporteurs. Le premier d'entre eux, Jean-Marie Le Pen a applaudi à tout rompre.

Marine Le Pen souhaite "l'inversion des flux migratoires"

L'immigration a longuement été abordée, Marine Le Pen, souhaitant "l'inversion des flux" migratoires et promettant suppression du droit du sol et préférence nationale. "Que celles et ceux qui donnent des leçons de générosité ne se gênent pas pour ouvrir leurs chéquiers, partager leurs biens et les loger dans leurs résidences secondaires", a-t-elle ironisé, comme l'avait fait dans la matinée l'avocat Gilbert Collard, devenu l'un de ses soutiens les plus en vue.

"Cette arrivée massive, en un temps très bref, 20 ou 30 ans, de femmes et d'hommes ayant pour une très grande majorité une culture très différente de la nôtre, rend toute assimilation inopérante, voire impossible", a-t-elle lancé.

Une charge contre les récidivistes

Côté insécurité, si elle n'a pas évoqué la peine de mort, qui risque de devenir un sujet de discorde avec Gilbert Collard, abolitionniste convaincu, Marine Le Pen s'est offert une autre ovation en promettant la suppression des aides sociales pour les délinquants récidivistes. "Les récidivistes, qui sont un véritable poison pour notre communauté nationale, n'auront plus droit sous ma présidence au logement social ni à aucune aide sociale", a-t-elle lancé sous les acclamations.

En privilégiant ainsi les thèmes de l'immigration et de la sécurité, Marine Le Pen espère faire repartir ses sondages à la hausse en utilisant les recettes qui ont réussi au Front national dans le passé.