Marine Le Pen portée par les sondages

  • A
  • A
Marine Le Pen portée par les sondages
Marine Le Pen est créditée, dans plusieurs sondages, de la troisième position au premier tour de l'élection présidentielle.@ MaxPPP
Partagez sur :

A 100 jours du premier tour de la présidentielle, la patronne du FN est le "troisième homme".

Les thèses défendues par Marine Le Pen trouvent un certain écho dans la campagne présidentielle. Deux sondages montrent vendredi une poussée de la présidente du Front national dans les intentions de vote aux premier tour de la présidentielle : elle recueille  19% selon CSA et 21,5% selon l'Ifop, se plaçant en troisième position derrière François Hollande et Nicolas Sarkozy.

Marine Le Pen talonne Sarkozy selon l’Ifop

Dans l'enquête Ifop-Fiducial pour Paris-Match publiée jeudi soir, Marine Le Pen talonne le chef de l'Etat (23,5%), François Hollande restant en tête (27%). Selon cette "enquête en continu" de l'Ifop, réalisée pour la première fois en appliquant la méthode dite du sondage rolling*, François Hollande battrait Nicolas Sarkozy au second tour par 57% contre 43%.

Au premier tour, François Bayrou (MoDem) recueillerait 13% des intentions de vote, le candidat du Front de gauche Jean-Luc Mélenchon 6,5%, celle d'Europe Ecologie-Les Verts Eva Joly 3,5%. Viennent ensuite Dominique de Villepin (2%) et le président du Nouveau centre Hervé Morin. Tous les autres candidats sont crédités de moins de 1%.

La candidate remonte après un reflux à l'automne

Dans un second sondage, de CSA pour BFMTV, 20 minutes et RMC, rendu public vendredi matin, Marine Le Pen gagne trois points en un mois avec 19% d'intentions de vote, tandis que François Hollande (29%) en perd autant, Nicolas Sarkozy restant stable à 26%. Au second tour, François Hollande battrait Nicolas Sarkozy par 57% (- 1) contre 43% (+ 1), le président sortant gagnant cinq points par rapport à octobre.

Selon CSA, au 1er tour François Bayrou (MoDem) recueillerait 13% des intentions de vote (+ 2 par rapport à l'enquête du mois de décembre), le candidat du Front de gauche Jean-Luc Mélenchon 7% (+ 1), celle d'Europe Ecologie-Les Verts Eva Joly 2% (- 1). Dominique de Villepin est crédité de 3% (+ 1). Tous les autres candidats recueilleraient 0,5% ou moins.

Donnée pour la première fois en tête au premier tour, en mars 2011, Marine Le Pen avait connu ensuite un reflux des intentions de vote à l'automne 2011 tout en se maintenant à un score élevé pour le FN avant une présidentielle.

* Pour en savoir plus sur la méthodologie appliquée pour réaliser ce sondage : cliquez sur ce lien.