Marine Le Pen : "pas d'apartheid en France"

  • A
  • A
Marine Le Pen : "pas d'apartheid en France"
"Ceux qui subissent des discriminations, ce sont nos compatriotes qui vivent dans les campagnes, et non pas les autres", a déclaré lundi Marine Le Pen.
Partagez sur :

INTERVIEW - "Ceux qui subissent des discriminations, ce sont nos compatriotes qui vivent dans les campagnes, et non pas les autres".

En fait-on assez ou trop sur Nelson Mandela ? "On en fait beaucoup mais il était devenu la voix de l'Afrique, unanimement respecté. Lorsqu’il est sorti de prison, il aurait pu appeler à la vengeance mais il a tout fait pour appeler à la réconciliation et amener la paix. Les hommages sont justifiés", a estimé lundi sur Europe1 la présidente du FN Marine Le Pen.

"Ce qui est intéressant, c'est que l'apartheid est terminé", a même poursuivi la leader frontiste. "C'est une politique détestable, très contraire à l'esprit de nos valeurs républicaines", a-t-elle développé, avant d'ajouter : "on ne va pas comparer la France et l'apartheid. Ça n'a aucun sens de croire qu'en France il y aurait une forme d'apartheid. Les lois sont les mêmes pour tout le monde. Et s'il y a des personnes qui subissent des discriminations, ce sont bien souvent nos compatriotes qui vivent dans les campagnes, les vieilles personnes, les jeunes, les femmes et non pas les autres."