Marine Le Pen ne "va pas fermer le planning familial"

  • A
  • A
Partagez sur :

ASSOCIATION - Invitée d'Europe 1 jeudi matin, Marine Le Pen s'est démarquée de Marion Maréchal-Le Pen sur l'avenir du planning familial, affirmant qu'elle ne désirait pas sa fermeture.

INTERVIEW

"Chaque candidat a une part de liberté en fonction de la région dans laquelle il est candidat. Nous ne sommes pas une secte". C'est ainsi que Marine le Pen, présidente du Front nationale et candidate aux régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, a justifié sa divergence de point de vue avec sa nièce, Marion Maréchal-Le Pen, tête de liste en PACA, au sujet du planning familial.

"Pas un sou" au planning familial. Marion Maréchal-Le Pen avait en effet promis, lors d'un meeting à Marseille le 13 novembre, qu'elle ne verserait "pas un sou" à cette association, chargée d'une mission d'information et de prévention sur la sexualité, si elle était élue. "Je considère qu'aujourd'hui, ce sont des associations politisées qui véhiculent une banalisation de l'avortement", avait-elle justifié.

Pas de fermeture pour Marine Le Pen. Marine Le Pen, de son côté, se fait plus mesurée. "Je ne vais pas les fermer, je vais les rencontrer", a-t-elle promis sur Europe 1, sans toutefois garantir le versement de subventions, ni condamner sa nièce. "C'est sa décision comme candidate en PACA", a défendu la présidente du Front national, qui avait cependant précisé vendredi que cette proposition n'était "pas dans les projets" du parti.

Catholique traditionaliste. Cette prise de distance sur la question du planning familial et, partant, le délicat sujet de l'avortement, n'est pas étonnante. Marine Le Pen n'est pas catholique traditionaliste, contrairement à sa nièce. Une différence qui s'était déjà exprimée lors des débats autour du mariage pour les couples de même sexe. Ni la présidente du parti frontiste, ni son vice-président Florian Philippot n'avaient participé aux défilés contre la loi Taubira, alors que Marion Maréchal-Le Pen y avait été vue en tête de cortège. 

Dans sa "revue de presque" ce jeudi, Nicolas Canteloup a parodié un échange entre Marine Le Pen et sa nièce autour du planning familial. Un moment qu'Europe1.fr vous propose de revoir ci-dessous :


Canteloup parodie Marine et Marion Maréchal-Le...par Europe1fr

>> Retrouvez les résultats des élections régionales avec notre moteur de recherche