Marine Le Pen en guerre contre France 2

  • A
  • A
Marine Le Pen en guerre contre France 2
La candidate FN attaque une nouvelle fois l'émission de Laurent Ruquier, "On n'est pas couché".@ MAXPPP
Partagez sur :

La candidate FN attaque une nouvelle fois l'émission de Laurent Ruquier, On n'est pas couché.

C'est par la voix de son directeur de campagne que la candidate FN a fait connaître son indignation dans une lettre adressée à Remy Pflimlin, le PDG de France Télévisions. En cause : l'émission de Laurent Ruquier, On n'est pas couché.

La scène remonte au samedi 8 janvier 2012. L'animateur présente alors quelques affiches satiriques des candidats à l'élection présidentielle imaginées et publiées la semaine dernière par Charlie Hebdo.



"On n'est pas couché" du 17 février 2011par puremedias

Mais pour le collaborateur de Marine Le Pen, l'animateur "a comparé Marine Le Pen a une merde"et ajoute : "C'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. La vulgarité de Monsieur Ruquier atteint son comble (...) Marine Le Pen est la seule candidate à être traitée ainsi sur le service public (...) D'ici le scrutin présidentiel, tout est à craindre de la part de cet animateur".

Cette lettre officiellement transmise au patron de France Télévisions intervient alors que les relations sont glaciales entre la présidente du FN et Laurent Ruquier. En novembre dernier, la candidate du Front national avait déjà menacé de porter plainte contre l'animateur. Elle lui reprochait d'avoir présenté son arbre généalogique sous la forme d'une croix gammée, toujours dans la même émission. Par ailleurs, ce dernier a toujours refusé de la recevoir dans ses émissions. Malgré tout, il devrait la recevoir le 18 février prochain, "une obligation" précise l'animateur alors que le CSA exige "l'égalité relative" des temps de parole entre les différents candidats à la présidentielle.

Laurent Ruquier n'est pas la seule personnalité visée par une action en justice du Front national. Le parti annonce engager une poursuite contre l'humoriste Mathieu Madénian qui avait qualifié les électeurs du FN de "fils de pute" dans l'émission de Jean-Marc Morandini sur Direct 8.