Marine Le Pen devant le siège du FMI

  • A
  • A
Partagez sur :

La présidente du Front national Marine Le Pen a dénoncé mercredi le Fonds monétaire international qu'elle a traité "d'affameur des peuples" devant le siège de l'institution à Washington, à l'occasion de sa visite aux États-Unis.

"Sous la direction de Dominique Strauss-Kahn comme sous la direction de (Christine) Lagarde, le FMI est devenu le chien de garde du GATT devenu l'OMC (Organisation mondiale du commerce), de l'ultra-libéralisme mondialisé à la botte de la finance internationale", a tonné la candidate à la présidentielle de 2012 lors d'une intervention d'une dizaine de minutes devant la presse française sur le trottoir du FMI.