Marine Le Pen défend un FN "social"

  • A
  • A
Marine Le Pen défend un FN "social"
Partagez sur :

"Le social est partout, y compris dans l’immigration et l’insécurité", a assuré la vice-présidente du parti jeudi sur Europe 1.

"Le social est une partie du programme du Front national qui avait peu de visibilité", a expliqué Marine Le Pen visiblement déterminée à changer la donne. Le FN est un "parti national populaire et social", a affirmé sa vice-présidente, invitée jeudi sur Europe 1. Pour elle, "le social est partout, y compris dans l’immigration et l’insécurité".

Marine Le Pen a raconté, qu’au cours des derniers mois, elle s’était rendue à plusieurs reprises à la sortie d’usines. "Nous avons été reçus particulièrement bien par des syndicalistes de plusieurs sensibilités, y compris de la CGT", a-t-elle assuré. Au-delà, sur le plan politique, "il est sûr qu’il y a un électorat qui est profondément déçu par la gauche", a expliqué Marine Le Pen.

Séquestrer des dirigeants, menacer de faire exploser une usine comme les salariés de New Fabris ? Marine Le Pen a refusé de cautionner de tels modes d’action. "Mais évidemment je les comprends. Parce qu’il faut quand même se souvenir que l’industrie automobile a fait l’objet d’une aide massive de la part des contribuables français qui a permis à l’industrie automobile de multiplier les délocalisations", a-t-elle dénoncé.

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Marine Le Pen sur Europe 1 en vidéo