Marine Le Pen : "L'OCDE réfléchit et fait des projections, en se trompant systématiquement"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Sur Europe 1, lundi, Marine Le Pen a réaffirmé que son projet était chiffré, "à la différence de celui de Monsieur Macron". 

INTERVIEW

Pour rassurer les électeurs indécis, Marine Le Pen veut donner des gages de crédibilité. Cela passe d'abord par un programme chiffré, "à l'équilibre", selon elle. Quelle est la prévision de croissance en 2018 sur laquelle elle se base ? "Deux, je crois." L'OCDE prévoit de son côté 1,4% de croissance pour la France. "L'OCDE réfléchit et fait des projections, en se trompant d'ailleurs systématiquement", évacue la présidente du FN.

Exemple britannique. Afin de remettre en cause les prévisions de l'OCDE, la candidate FN se base sur l'exemple britannique. "La banque britannique avait annoncé après le vote du Brexit une récession et en réalité ils ont une croissance de 1,8%", a-t-elle affirmé.

Liste d'économies. Marine Le Pen a ensuite listé les mesures d'économies de son programme : "Sur les médicaments génériques, sur la réforme territoriale, sur la lutte contre l'évasion fiscale des multinationales et la fraude à la TVA, c'est 15 milliards. L'Union européenne, on va récupérer 10 milliards. Sur l'immigration, 15 milliards d'économies vont pouvoir être faits. Sur la délinquance, 5 milliards, sur la surtaxe sur les profits détournés, 3 trois milliards, sur la taxe sur l'embauche des travailleurs étrangers, un milliard".