Marie Bové sera bien candidate aux régionales

  • A
  • A
Marie Bové sera bien candidate aux régionales
Partagez sur :

La fille de José Bové a finalement décroché la tête de liste en Gironde après avoir été recalée il y a quelques jours.

Les Verts et les non-Verts d'Europe Ecologie ont tenu une réunion de conciliation mercredi soir. Objet de ce rendez-vous militants écologistes et acteurs de la société civile : s’accorder sur les têtes de liste pour les élections régionales de mars prochain. A l’issue des tractations, Marie Bové a décroché une place de tête de liste.

Marie Bové, fille du leader altermondialiste et eurodéputé José Bové, avait fait acte de candidature, poussée notamment par le député Verts Noël Mamère. Il avait lui-même refusé de se lancer dans la bataille. Mais le choix de cette militante politique non-encartée, médiatique et travaillant jusqu’à présent auprès d’élus socialistes avait fait grincer des dents. Au point que sa candidature avait été écartée une première fois samedi. "Ce n'est pas un rejet. Je suis entrée dans l'espace politique national", avait nuancé Marie Bové.

Au final, la conseillère régionale Verts Monique de Marco mènera la liste Europe Ecologie pour l’ensemble de la région. Marie Bové aura elle en charge le département de la Gironde. Les Verts auront deux autres têtes de liste en Dordogne et dans les Landes, tandis que les non-Verts auront de leur côté le Lot-et-Garonne et les Pyrénées-Atlantiques.

"J'avais toujours désiré le rassemblement, je suis satisfaite", a commenté Monique de Marco. "Tout a été décidé à l'unanimité et toutes les composantes de la diversité d'Europe Ecologie sont représentées", s'est réjoui de son côté Marie Bové. "Ce soir, je suis plus Verts que jamais, membre d'un parti qui a su faire preuve de sagesse", a conclu Noël Mamère.