Marie Bové : "Je n’ai pas à me comparer à Jean Sarkozy"

  • A
  • A
Marie Bové : "Je n’ai pas à me comparer à Jean Sarkozy"
Partagez sur :

A 34 ans, la fille du leader altermondialiste Jové Bové pourrait mener la liste Europe Ecologie pour les régionales en Aquitaine.

"Je suis fille de … Effectivement, j’ai des parents. Je ne les ai pas choisis" : c’est avec cette pirouette que Marie Bové répond aux interrogations sur ses liens avec son père, le leader altermondialiste Jové Bové. A 34 ans, la jeune femme a annoncé mardi sa volonté de se lancer dans la course à la candidature pour prendre la tête de la liste Europe Ecologie aux régionales en Aquitaine. Une décision appuyée par le député Verts Noël Mamère, un temps pressenti pour cette campagne, et qui a finalement décidé de renoncer.

"Mon choix est simple, ce n’est pas opportuniste. Je n’ai même pas à me comparer à Jean Sarkozy. Jean Sarkozy a sa vie, moi j’ai la mienne", explique Marie Bové, répondant ainsi à la polémique autour de la nomination probable du fils du président de la République, 23 ans, à la tête de l’Etablissement public qui gère le quartier de La Défense. "Ce sont les électeurs qui vont se prononcer par rapport aux programmes régionaux qui vont leur être présentés", insiste Marie Bové.

"Ce n’est pas une nomination", a assuré Marie Bové au micro de Stéphane Place pour Europe 1 :

"Si tu fais un choix, tu l’assumes", aurait réagi José Bové, à l’annonce de la candidature de sa fille. "Il se sent beaucoup plus proche des Verts et des partis écologistes. Moi, j’ai beaucoup travaillé dans la solidarité internationale, toujours en liant les effets sociaux et les effets environnementaux", distingue Marie Bové, qui travaille actuellement pour le groupe socialiste à la Communauté urbaine de Bordeaux.

"C'est une double ouverture, en prenant le risque de la jeunesse et en donnant toute leur place aux femmes", a commenté Noël Mamère. Avant de rassurer : "Elle est la fille d'un homme engagé, ‘les chiens ne font pas des chats’".