Qui était Jean Germain ?

  • A
  • A
Qui était Jean Germain ?
@ ALAIN JOCARD / AFP
Partagez sur :

PORTRAIT - L'ancien maire PS de Tours devait comparaître mardi au premier jour du procès dit des "mariages chinois". Jean Germain a été retrouvé mort dans le garage de son domicile.

"Il y a des êtres pour lesquels l'injustice et le déshonneur sont insupportables". L'ancien maire socialiste de Tours Jean Germain a été retrouvé mort mardi dans le garage de son domicile. "Il s'agit vraisemblablement d'un suicide à l'aide d'une arme de chasse", a déclaré à la presse le procureur de la République, Jean-Luc Beck. Le sénateur, âgé de 63 ans, ne s'était pas présenté mardi matin à l'ouverture du procès dit des "mariages chinois", où il était prévenu, choisissant de disparaître en laissant une lettre d'adieu.

"Un homme très sensible". Le sénateur d'Indre-et-Loire, également conseiller régional, devait comparaître dans une affaire visant des cérémonies de mariages symboliques organisées entre 2007 et 2011 et tenues à la mairie, pour attirer les touristes asiatiques à Tours. Pour le sénateur PS du Loiret et ancien maire d'Orléans Jean-Pierre Sueur, Jean Germain était "un homme très sensible qui ne le manifestait pas. Il a été beaucoup plus blessé par les attaques dont il a été l'objet au sujet des mariages chinois qu'il ne l'a dit".

"Il a changé en profondeur sa ville". A l'annonce de sa mort, Manuel Valls s'est dit "bouleversé". "Jean était profondément Tourangeau, il portait en lui une part de cette douceur du centre de la France", a t-il déclaré. Le Premier ministre a salué "un élu extraordinaire", qui a "changé en profondeur sa ville". 

Ce fils de pâtissier, juriste de formation, a dirigé la ville de Tours pendant 19 années. En 1995, l'ancien universitaire avait réussi à ravir la ville au gaulliste Jean Royer, ministre sous Pierre Messmer et Georges Pompidou et maire de Tours pendant 36 ans. "Jean Germain avait su faire sortir Tours de l'immobilisme des années Royer", a écrit le journaliste tourangeau Jean-Daniel Flaysakier sur son compte Twitter. L'élu avait notamment lancé le vaste chantier du tramway dans la ville, inauguré en 2013.

mairie

Après trois mandats et presque 20 ans de règne sur la ville de Tours, Jean Germain avait essuyé un sérieux revers lors des dernières élections municipales, battu largement par le candidat UMP Serge Babary, un ancien camarade de classe.

Il conseillait Hollande sur l'éducation. Après avoir soutenu Ségolène Royal lors de la campagne présidentielle de 2007, Jean Germain s'était rapproché de François Hollande en 2011 au moment de la primaire socialiste. Pendant la dernière campagne présidentielle, cet ancien universitaire et inspecteur général de l'Education nationale conseillait le candidat socialiste sur les questions d'éducation.

>> LIRE AUSSI - Mariages chinois : l'ex-maire de Tours retrouvé mort

>> LIRE AUSSI - Mort de Jean Germain : Valls "perd un ami"