Mariage gay : la riposte du gouvernement

  • A
  • A
Mariage gay : la riposte du gouvernement
L'exécutif mobilise les fédérations socialistes pour grossir les rangs de la manifestation pro-mariage gay dimanche à Paris.@ MAXPPP
Partagez sur :

Manifestation, mobilisation des people et des élus...la majorité s’organise à l’approche du débat parlementaire.

Le contexte. Alors que François Hollande reçoit vendredi les opposants au mariage gay, la riposte pour soutenir la mesure s'organise au sommet de l'Etat. Même si l'Elysée se défend de toute action coordonnée.

Manif conte manif. Le succès de la manifestation des anti-mariage gay, qui a réuni entre 340.000 et 800.000 personnes à Paris le 13 janvier, a mis un peu plus la pression sur le PS. Alors à quelques jours de l’entame du débat parlementaire, le 29 janvier à l’Assemblée nationale, le Parti socialiste organise la riposte. Cela commence par la réussite d’une autre manifestation, celle des partisans du "mariage pour tous", le 27 janvier à Paris. Afin de donner un argument de poids à la majorité.

Le PS très impliqué. Alors que l’UMP avait laissé à d’autres le soin d’organiser la manifestation du 13 janvier, le Parti socialiste est lui pleinement impliqué dans l’organisation des défilés de dimanche prochain. C’est que, selon Matignon, "une manif des antis mobilisera toujours plus qu’une manif des pros". Harlem Désir, le premier secrétaire du PS, a donc donné carte blanche à Marc Coatanéa, secrétaire national aux questions de société, pour mobiliser. Chaque fédération a donc été invitée à organiser les déplacements vers Paris.

 
manifestation mariage pour tous gay reuters 930620

© REUTERS

L’objectif premier est de faire mieux que le 16 décembre dernier, date de la dernière manifestation pro-mariage gay, quand entre 60.000 et 150.000 manifestants étaient descendus dans la rue. Les organisateurs savent qu’il sera en revanche difficile d’atteindre les même chiffres que pour les antis.

Des ministres discrets. Seule limite à la mobilisation à tout va côté Parti socialiste : les ministres sont invités à respecter une certaine discrétion. Pas de défilé donc pour les membres du gouvernement, qui devront se contenter de saluer le cortège.

"Pédagogie". Outre la rue, le Parti socialiste prépare aussi la riposte dans les médias. Cela passe par la publication de tribunes d’experts rassurants pour le grand public, comme les psychanalystes Boris Cyrulnik et Marcel Rufo, par la mobilisation des people, aussi.

Une grande soirée est ainsi organisée par le metteur en scène jean-Michel Ribes, proche de François Hollande, au théâtre du Rond Point dimanche. L'événement est organisé en partenarait avec Skyrock et sera animé par Difool, l'animateur emblématique de la radio, en présence de Pierre Bellanger, président de la station. Lilian Thuram, Djamel Debbouze, Juliette Greco ou encore Laurent Ruquier sont annoncés. Selon les informations d'Europe 1, Martin Hirsch, Rama Yade et Lara Fabian seront aussi de la partie.

Mobilisation générale chez les députés. Enfin, dernier front de la riposte, celui des députés. Ils seront presque tous là pendant le débat parlementaire, même quand celui-ci aura lieu les samedis et les dimanches pour batailler une droite très remontée contre le texte. "Le plus dur commence", soupire un député PS très impliqué dans ce dossier.

>> A lire aussi : ils vont faire oublier Boutin