Mariage gay : ces politiques qui défileront

  • A
  • A
Mariage gay : ces politiques qui défileront
Jean-François Copé, président de l'UMP, sera l'une des têtes d'affiche politiques de la manifestation contre le mariage homosexuel.@ MAXPPP
Partagez sur :

Le défilé anti-mariage gay comprendra des personnalités politiques de premier plan. D’autres s’abstiendront.

Le grand rendez-vous. C’est LE rendez-vous des opposants au mariage homosexuel. Dimanche à Paris, des centaines de milliers de personnes vont défiler à Paris pour dénoncer le projet gouvernemental de "mariage pour tous". Au milieu de la foule d’anonymes, ou plutôt en première ligne de cette foule, plusieurs personnalités politiques d’envergure se joindront au cortège. Toutes, cependant, ne partiront pas du même endroit.

>>> Europe1.fr vous indique où apercevoir les têtes d’affiche politiques de la manifestation.

Pour l’UMP, rendez-vous place d’Italie

Pour trouver les personnalités de l’UMP dimanche, il faudra dépasser le cortège des associations du collectif La Manif pour tous, à l’origine de l’événement. Et donc passer à côté de l'humoriste catholique Frigide Barjot ou du délégué général de l'association anti-avortement Alliance Vita, Tugdual Derville.

En pointe dans la contestation et en quête de légitimité après le psychodrame à l’UMP, Jean-François Copé sera bel et bien présent. Le président de l’UMP sera accompagné notamment de son proche de toujours Christian Jacob, des très sarkozystes Henri Guaino et Brice Hortefeux, ou encore du non-aligné Xavier Bertrand. Quant à Laurent Wauquiez et Valérie Pécresse, ils pourraient prudemment choisir de se fondre dans le défilé sans s’afficher en première ligne.

bandeau-cope-bertrand

En revanche, ne cherchez pas François Fillon. Le rival de Jean-François Copé s’est contenté d’une tribune publiée jeudi dans Le Figaro. "En tant qu'ancien Premier ministre, j'estime avoir un devoir de réserve vis-à-vis du principe même des manifestations", y explique l'ex-candidat à la présidence de l'UMP. Du coup, ses soutiens François Baroin et Christian Estrosi s’abstiendront aussi, comme les non-alignés Nathalie Kosciusko-Morizet et Bruno Le Maire.

A noter enfin qu’à la droite de l’UMP, sont également attendus l’inévitable Christine Boutin, du Parti chrétien démocrate, et Philippe de Villiers, du MPF. Sans oublier le député d'extrême droite Jacques Bompard, ancien du Front national.

Pour le Front national, rendez-vous Porte Maillot

Le FN, justement, a choisi de faire bande à part, même s’il sera tout autant en ordre dispersé. Car ni Marine Le Pen ni son père Jean-Marie ne prendront part au cortège. La présidente du FN ne souhaite officiellement pas cautionner un "enfumage" politicien, même si les hésitations de son parti sur la question ont sans doute aussi joué dans sa décision.

>> Le mariage gay embarrase le FN

Certains cadres et élus du FN feront tout de même l’effort. C’est le cas de Louis Aliot, compagnon de marine Le Pen, de Bruno Gollnisch, éternel lieutenant de Jean-Marie Le Pen, ou encore des deux députés frontistes, Gilbert Collard et Marion Maréchal-Le Pen, seule représentante de la famille présente dimanche.

 
collard-marion

Pour Civitas, rendez-vous place Pinel

carl-lang-carre
Les durs parmi les durs ont rendez-vous place Pinel, où l’association catholique intégriste Civitas a donné rendez-vous. Hormis Alain Escada, président de l’association, pas de figure politique à signaler, sinon peut-être Carl Lang, ancien du Font national et président du confidentiel Parti de la France.