Mariage gay : Boutin veut un référendum

  • A
  • A
Mariage gay : Boutin veut un référendum
Pour Christine Boutin, la campagne de l’élection présidentielle n’a pas porté sur des sujets de société comme le mariage homosexuel.@ MAXPPP
Partagez sur :

La chef de file du Parti démocrate chrétien réclame un grand débat national sur la question.

Christine Boutin est une opposante de la première heure au mariage ainsi qu’à l’adoption par des couples homosexuels. A l’occasion d’un 15 août très polémique, marqué par la prise de position de l’Eglise catholique contre de telles légalisations, la voix de la présidente du Parti démocrate chrétien (PDC) s’est faite entendre, pour réclamer a minima une consultation de l’ensemble des Français sur le sujet.

"Le mariage homosexuel est un sujet grave, ni de droite ni de gauche. Il mérite un débat qui n'a pas eu lieu pendant la campagne présidentielle", estime l’ex-ministre du Logement dans leJDD.fr. "Pour ma part, je souhaite que le gouvernement n'esquive pas un débat sur le mariage homosexuel et, pour montrer que sa décision sera celle des Français, il doit organiser un référendum", argumente Christine Boutin. "Or, il ne doit plus y avoir de passion sur ces sujets-là. Il faut que la décision sur le mariage homosexuel soit sans appel. D'où mon appel solennel à un référendum", ajoute encore la présidente du PDC.

Une majorité de Français favorable

La légalisation du mariage homosexuel était pourtant l’une des 60 propositions du candidat François Hollande lors de la campagne présidentielle, ne manquera pas de lui rétorquer la gauche. "Les Français n'ont pas élu François Hollande pour sa position sur les sujets de société. Ils ont surtout voté pour un changement des politiques de l'emploi, du logement et sur le pouvoir d'achat", réplique Christine Boutin.

Le gouvernement pourra aussi lui opposer l’état de l’opinion française sur le sujet. Selon une enquête de l'Ifop sur "les Français, les catholiques et les droits des couples homosexuels" parue mercredi dans La Lettre de l'Opinion, 65% des Français sont en effet favorables au mariage homosexuel, soit deux points de plus par rapport à un sondage réalisé il y a un an.