Manuel Valls salue l'arrestation d'Abdeslam mais assure que "la menace reste élevée"

  • A
  • A
Manuel Valls salue l'arrestation d'Abdeslam mais assure que "la menace reste élevée"
Le Premier ministre Manuel Valls a félicité les forces de l'ordre après l'arrestation de Salah Abdeslam. @ PATRICK KOVARIK / AFP
Partagez sur :

UNE ETAPE - Le Premier ministre a salué l'arrestation de Salah Abdeslam mais "la menace reste élevée" selon Manuel Valls. 

L'arrestation de Salah Abdeslam vendredi à Bruxelles marque "une étape importante dans la lutte contre le terrorisme", "mais la menace reste à un niveau très élevé", a déclaré samedi Manuel Valls en marge d'une visite au salon du Livre à Paris.

La menace "peut-être" plus élevée qu'avant les attentats du 13 novembre. "Bien sûr nous nous félicitons de cette interpellation", a assuré Manuel Valls, samedi. "C'est une étape importante dans la lutte contre le terrorisme, mais la menace reste à un niveau très élevé, aussi élevé, sinon plus peut-être, que ce que nous avons connu avant le 13 novembre", a estimé le Premier ministre. "D'autres réseaux, d'autres cellules, d'autres individus, en France et en Europe, s'organisent pour préparer de nouveaux attentats", a-t-il mis en garde. "Nous devons être mobilisés, au plan national comme au plan européen, dans la coopération internationale, contre ces cellules, contre cette organisation, contre l'Etat islamique, contre Al-Qaïda".

"Une pensée pour les victimes". Par ailleurs, "je veux saluer le travail, l'intervention des forces de sécurité belges, de la coopération entre la France et la Belgique", a-t-il souligné. "La coopération entre les deux parquets se passe dans de bonnes conditions, (le procureur de la République de Paris) François Molins aura l'occasion de le dire", a-t-il précisé. Manuel Valls a aussi exprimé "une pensée pour les victimes, les proches, les familles des victimes de Paris et de Saint-Denis le 13 novembre dernier".