Manuel Valls "regrette" l'augmentation de salaire du patron de PSA

  • A
  • A
Manuel Valls "regrette" l'augmentation de salaire du patron de PSA
@ AFP
Partagez sur :

Manuel Valls a dit jeudi regretter l'augmentation de salaire du patron de PSA Carlos Tavares, qui a vu sa rémunération presque doubler entre 2014 et 2015.

Manuel Valls a critiqué jeudi le quasi-doublement du salaire du patron de PSA Peugeot Citroën, Carlos Tavares. Un salaire qui "ne correspond pas à la réalité" des salariés, a dit le Premier ministre sur RTL. Manuel Valls a également mis en garde "les élites" françaises contre "tout geste, toute attitude" qui "s'éloigne d'une forme d'exemplarité". "Je regrette cette augmentation qui ne correspond, me semble-t-il, pas à la réalité que vivent aujourd'hui les salariés de cette grande entreprise", a-t-il poursuivi.

"Un mauvais signal". "Carlos Tavares est un grand patron. Il a permis le rétablissement de PSA, avec le soutien de l'Etat, au prix aussi de l'effort des salariés. Et aujourd'hui PSA, comme Renault d'ailleurs, embauche, c'est une bonne chose", a dit Manuel Valls. "Nos élites dans notre pays, qu'ils soient dirigeants politiques ou grands patrons (...) doivent tenir compte de ces colères, de ces inquiétudes, des ruptures que nous connaissons, de la progression de l'abstention ou du Front national. Donc tout geste, toute attitude, tout sentiment qui s'éloigne d'une forme d'exemplarité, le sentiment de ne pas être connecté à la réalité que vivent les Français, les salariés, est un mauvais signal", a-t-il poursuivi.

Le patron de PSA a reçu un salaire de 5,24 millions d'euros en 2015, selon le document de référence de l'entreprise publié vendredi. En 2014, sa rémunération s'était établie à 2,75 millions d'euros. Une augmentation qui a déclenché la grogne des syndicats.