Mamère, Durand…ça tangue chez les Verts

  • A
  • A
Mamère, Durand…ça tangue chez les Verts
@ MAXPPP
Partagez sur :

Pascal Durand a annoncé qu'il ne se représenterait pas au poste de secrétaire national d'Europe Ecologie-Les Verts.

L’INFO. Rien ne va plus à Europe Ecologie - les Verts. Après l’annonce de la démission de Noël Mamère dans Le Monde et le coup de gueule de Daniel Cohn-Bendit sur Europe 1, c’est au tour de Pascal Durand de confirmer, mercredi dans le Nouvel Obs, ce que la rumeur laissait entendre depuis plusieurs jours : il ne se représentera pas au poste de secrétaire national d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV) lors du congrès en novembre.

L’ultimatum à Hollande, "un prétexte". La présence de deux ministres écolos au gouvernement a singulièrement compliqué la tâche de Pascal Durand, contraint de  critiquer cette majorité pas franchement "verte" dans ses actes, mais pas trop fort non plus pour ne pas mettre à mal l’alliance nouée avec le Parti socialiste. Les divisions au sein de son parti sur l’attitude à adopter ont fini de le lasser. "Puisque je ne peux plus être le rassembleur que je souhaitais être et que je ne veux surtout pas être un diviseur de l'écologie, j'en tire les conséquences : je ne serai pas candidat au secrétariat national", a-t-il expliqué.

Pour le chef de file des écologistes, son ultimatum au président de la République était un "prétexte" pour l'évincer et "l'illustration d'une certaine préférence pour le nombrilisme et la cuisine interne (...)". S’il a été la cible de critiques après ce message envoyé au président de la République, Pascal Durand estime que "[s’il] avai[t] trahi ou commis une faute, [il] aurai[t] pu comprendre la violence des critiques. Mais là, [il] ai porté la ligne du mouvement, [il n’est] pas parti dans une dérive personnelle".

IP3VISO11120175(1)

"Duflot est la vraie patronne d'EELV". S’il ne cite jamais son nom, ses amis l’ont fait pour lui. Pour Noël Mamère, "les vrais patrons sont ceux qu'on appelle ‘la firme’ : Cécile Duflot et ses amis. Même si Cécile Duflot est une bonne ministre, elle n'a pas lâché la direction des Verts", a accusé le député-maire de Bègles, qui conclut que "Pascal Durand est une variable d'ajustement. (…) La manière dont il a été traité est humiliante. Ça me choque et je n'aime pas ces méthodes. Pascal n'était qu'un patron par procuration". Daniel Cohn-Bendit a lui aussi réagi, mercredi matin sur Europe 1, à la décision de Noël Mamère de quitter Europe Écologie-Les Verts. Et les arguments du député européen pourraient sans souci s’appliquer à la décision de Pascal Durand : "je comprends la décision de Noël Mamère. Je partage le ras-le-bol sur le fonctionnement, le clanisme, les couples terrifiants qui règnent sur Europe Ecologie".