Mais où est passé Emmanuel Macron ?

  • A
  • A
Mais où est passé Emmanuel Macron ?
Emmanuel Macron se demande désormais comment exister sans être reconnu comme un acteur légitime du débat.@ MARTIN BUREAU / AFP
Partagez sur :

Depuis le massacre de Nice, le ministre de l'Economie a déserté la scène médiatique. L'actualité est venue souligner l'ambivalence de sa situation et les limites de son discours.

Faut-il lancer une alerte enlèvement pour retrouver Emmanuel Macron ? L‘ambitieux ministre de l’Economie a complètement disparu des écrans radars depuis l’attentat de Nice  le 14 juillet dernier. Deux jours plus tôt, Emmanuel Macron tenait son grand meeting, et monopolisait une grande partie des médias. Le roi de la com’ s’était félicité de sa prestation auprès de ses proches, en privé. "On a présidentialisé Emmanuel… ", confiait alors avec satisfaction l’un d’eux. Mais l’attentat de Nice est venu bouleverser le calendrier du ministre.

Emmanuel Macron obligé de se taire. Dès le soir du 14 juillet, les ministres sont priés de se taire. La communication sera désormais assurée par François Hollande, Manuel Valls et Bernard Cazeneuve, les autres : silence ! Une situation qui démontre la position schizophrène d’Emmanuel Macron : rester ministre tout en prétendant aux plus hautes fonctions, ce n’est ni sérieux ni clair. Un candidat doit pouvoir être libre de parler de tous les sujets. Comment Emmanuel Macron peut-il nous faire croire à un destin présidentiel si, dès que la situation l’exige vraiment, il est contraint par la discipline gouvernementale ?

Rien à dire. Pour autant, ne pas avoir eu le droit de parler au lendemain de l’attentat de Nice, ce n’était pas nécessairement une mauvaise nouvelle pour lui, parce qu’en réalité, le responsable n’avait rien à dire. En effet, en dehors de son domaine de compétence, le ministre de l’Economie maîtrise mal les autres sujets. "C’est vrai qu’il n’a pas de corpus idéologique sur la sécurité, personne ne sait vraiment ce qu’il pense sur la question", avoue un membre de son équipe "En marche !".

L'équipe Macron se retrouve paralysée. Résultat, juste après Nice le mouvement s’est retrouvé paralysé. Une réunion a été organisée mardi soir dans les appartements privés du ministre à Bercy. Alors qu’il avait prévu d’émailler tout l’été de multiples sorties et provocations, pour égratigner encore et encore ce qu’il considère comme le dogme économique de la gauche et pour entretenir son image de recours face à la vieille politique, l’actualité a rendu le sujet caduc. Un tel discours est devenu impensable face à l’horreur. À défaut d’avoir quelque chose à dire, le ministre est allé donner son sang, une geste citoyen et solidaire mais une véritable maladresse de com’.

La French Tech de Laval. Depuis, Emmanuel Macron se demande comment exister sans être reconnu comme un acteur légitime du débat. François Hollande a parfaitement conscience de la situation. Alors qu’il devait se rendre ce lundi avec son protégé à la French Tech, à Laval, l’idée a été abandonnée. Il ira au fort de Vincennes s’entourer d’hommes en uniformes et de toute la presse, laissant son ministre seul à Laval avec quelques journalistes spécialisés. Avant cela, le ministre ira tout de même à Nice pour une réunion avec les acteurs économiques locaux. Mais s’il souhaite qu’elle fasse la Une, Emmanuel Macron devra enfin trouver quelque chose à dire.