Congrès de Versailles : Macron veut une "évaluation des textes importants" deux ans après leur mise en application

  • A
  • A
Congrès de Versailles : Macron veut une "évaluation des textes importants" deux ans après leur mise en application
Emmanuel Macron a appelé à un examen @ Eric FEFERBERG / POOL / AFP
Partagez sur :

Emmanuel Macron a souhaité lundi lors du Congrès que les "textes importants" puissent être évalués par les parlementaires deux ans ans après leur mise en application.

Emmanuel Macron veut "mettre un terme à la prolifération législative" et souhaite que les "textes importants" puissent faire l'objet d'une "évaluation" deux ans après leur mise en application, a-t-il dit lors de son discours lundi devant les parlementaires réunis en Congrès à Versailles.

"Évaluation complète" des textes. "Sachons mettre un terme à la prolifération législative", a-t-il dit. "Je crains moi-même dans une vie antérieure d'y avoir participé", a-t-il reconnu. Insistant sur l'importance pour le Parlement de "réserver de (son) temps au contrôle et à l'évaluation", il souhaite une "évaluation complète", notamment des textes "sur le dialogue social" ou "encore sur la lutte contre le terrorisme" dans les deux ans de leur mise en application.