Macron souhaite "que le ou la futur(e) Premier ministre ait une expérience parlementaire", d'après son porte-parole

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Benjamin Griveaux, porte-parole d'En Marche!, a confirmé qu'il ne serait pas Premier ministre et que le nom de celui ou celle qui exercera cette fonction ne sera connu qu'après la passation de pouvoirs.

La question est brûlante : qui sera le Premier ministre d'Emmanuel Macron ? C'est aussi celle qui est directement lancée à Benjamin Griveaux, invité de la matinale d'Europe 1 mardi. Pourquoi pas lui, d'ailleurs ? Le porte parole d'En Marche ! dément : "Emmanuel Macron a dit qu'il fallait que le futur Premier ministre ou la future Premier ministre ait une expérience parlementaire". Ce n'est pas le cas de Benjamin Griveaux.

"Ne pas raisonner en termes de gauche ou de droite". Alors qui ? Mystère. Les noms de Bruno Le Maire et Christian Estrosi restent en suspens. Il faudra attendre après la passation de pouvoirs, le 14 mai et l'entrée en fonction d'Emmanuel Macron pour le savoir.

"Il ne faut pas raisonner en termes de gauche et de droite", ajoute Benjamin Griveaux. "Si nous avions fait cela, nous n'aurions pas conduit l'aventure qui a été la notre. C'est surtout quelqu'un qui sera parfaitement à l'aise avec l'ADN du mouvement" avec "un attachement profond à l'Europe, à la question de la justice sociale et à la question de la liberté", résume le porte parole du mouvement, qui sera en revanche candidat aux élections législatives.