Macron : "L’école et la formation, c’est pour moi le cœur de la bataille"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le candidat à l'élection présidentielle, invité mercredi d'Europe 1, veut donner la priorité à l'éducation pour "transformer l'image de la France".

INTERVIEW

Quel sera, dans l’hypothèse d’une éventuelle élection d'Emmanuel Macron en mai prochain, l’axe principal de son action politique ? "Ma volonté pour le pays c’est, dès le début et sans attendre, de lancer des grandes reformes : la réforme du marché du travail, la simplification du droit du travail que je porte dans mon programme, la transformation de notre formation professionnelle et continue, parce que c’est fondamental pour affronter un monde en transformation, et la transformation de l’école", a répondu l'ex-ministre de l'Economie, invité mercredi de la matinale d’Europe 1. 

L'école, une priorité. Surtout, le candidat d'En Marche! veut mettre l'accent sur l'éducation. "Je dois dire que l’école et la formation, c’est pour moi le cœur de la bataille. C’est d’ailleurs le premier chantier, l’école et la culture, que j’ai mis dans ce projet présidentiel et c’est, je pense, ainsi que l’on pourra transformer l’image de la France", insiste-t-il.

Une refondation de l'Europe. "Ensuite, derrière, et s’appuyant sur ce premier train de reformes, mon souhait est de relancer une dynamique européenne", ajoute Emmanuel Macron. "J’espère que le quinquennat prochain permettra une refondation de l’Europe".