Macron envisage des mesures contre… l'illettrisme

  • A
  • A
Partagez sur :

LES SECRETS POLITIQUES - Le ministre de l'Economie a prévu une opération pour se faire pardonner son faux pas sur les "illettrés" des abattoirs Gad.

Il n'y a pas que son projet de "loi croissance", qui portera notamment sur les professions réglementées, qu'Emmanuel Macron prépare soigneusement. En coulisses, le ministre de l'Economie est aussi en train de monter une opération pour faire oublier son faux pas sur les "illettrés" des abattoirs Gad, mi-septembre sur Europe 1. Une polémique qui avait littéralement plombé son installation à Bercy.

Une visite sur place. Pour réparer les dégâts, Emmanuel Macron donc prépare une opération en plusieurs temps, soignée par les communicants de Havas qui travaillent avec lui. D’abord, comme prévu, Emmanuel Macron se rendra dans le Finistère, sans doute sur le site Gad de Lampaul, au cours de la deuxième quinzaine d’octobre. La date est tenue secrète pour éviter les comités d’accueil.

Le programme est déjà calé. Emmanuel Macron tiendra une réunion à la sous-préfecture avec les représentants syndicaux, puis aura un entretien à huis clos avec les salariés de l'usine de volailles. Enfin, une rencontre avec la presse locale est prévue.

Des mesures contre l'illettrisme. Mais la surprise est ailleurs. Certains à l’Elysée encouragent le ministre de l’Economie à inscrire dans sa future loi croissance une mesure pour lutter contre… l’illettrisme ! Une façon de monter qu’il s’empare du sujet sur le fond. Rien n'est fixé pour l'instant, mais l'idée serait de favoriser "les instruments d’élévation dans l’entreprise". Une manière de sortir de cette polémique par le haut.

>> LIRE AUSSI - Macron et les "illettrés" de Gad : une polémique et un vrai sujet