Défense : Macron balaie les critiques et promet 34,2 milliards d'euros en 2018

  • A
  • A
Défense : Macron balaie les critiques et promet 34,2 milliards d'euros en 2018
@ TIZIANA FABI / AFP
Partagez sur :

S'adressant aux armées, le chef de l'État a annoncé jeudi que le budget de la Défense serait porté à 34,2 milliards d'euros en 2018.

Le budget des armées va bien augmenter... mais en 2018. Emmanuel Macron a annoncé jeudi que le budget des Armées sera augmenté à 34,2 milliards d'euros en 2018, contre 32,6 milliards cette année. "Dès 2018 nous entamerons (une hausse)" du budget des Armées à "34,2 milliards d'euros", a-t-il déclaré devant la communauté militaire à la veille du 14 juillet.

Un budget 2017 polémique. L'effort d'économie demandé à la défense en 2017 "est légitime, faisable sans attenter en rien à la sécurité de nos troupes, à nos commandes militaires", a toutefois précisé le chef de l'État, appelant à la réserve dans les rangs des armées et estimant qu'il n'était pas "digne d'étaler certains débats sur la place publique". "J'ai pris des engagements, je suis votre chef. Les engagements que je prends devant les concitoyens, devant les armées, je sais les tenir et je n'ai à cet égard besoin de nulle pression, de nul commentaire", a-t-il lancé. Les économies de 850 millions d’euros demandées à la défense pour cette année avaient provoqué une levée de boucliers de la part de certains hauts-gradés. Le chef d’état-major des armées, Pierre de Villiers, avait menacé de démissionner, selon Les Échos.

L'opération Sentinelle va être revue "en profondeur". "Nous proposerons à l'automne une nouvelle doctrine d'intervention qui permettra de revenir en profondeur sur l'organisation de Sentinelle afin d'avoir une plus grande efficacité opérationnelle et de prendre en compte l'effectivité et l'évolution de la menace", a encore dit Emmanuel Macron devant la communauté militaire à la veille du 14 juillet.