Terrorisme : les Français boudent le gouvernement

  • A
  • A
Terrorisme : les Français boudent le gouvernement
@ ALAIN JOCARD / AFP
Partagez sur :

CRÉDIBILITÉ EN BERNE -  Selon un sondage BVA, 47% des Français disent avoir confiance dans le gouvernement pour lutter contre la menace terroriste. 

Moins d'un Français sur deux fait confiance au gouvernement et au président de la République pour lutter contre la menace terroriste, selon un sondage BVA réalisé pour Orange et iTélé publié samedi. Une grande majorité plébiscite l'action des forces de l'ordre pour se protéger. 

Les Français ont davantage confiance dans le gouvernement. Si neuf Français sur dix considèrent la menace terroriste comme "élevée", seuls 39% des sondés déclarent faire "plutôt" ou "tout à fait" confiance à François Hollande pour lutter contre le terrorisme, et 47% disent avoir confiance dans le gouvernement. "Le contexte actuel est loin de susciter un réflexe d'unité nationale derrière le président", note BVA. De fait, si 70% des sympathisants de la gauche font confiance sur ce terrain à François Hollande (75% pour le gouvernement), seuls 12% des sympathisants de la droite partagent cette opinion (25% pour le gouvernement).

Les forces de l'ordre plébiscités. Au-delà des clivages partisans, les sondés plébiscitent en revanche les acteurs de terrain de la lutte contre la menace jihadiste : 88% ont confiance dans l'armée, 87% dans la police et la gendarmerie et 83% dans les services de renseignement.

Comment mieux lutter ? Pour répondre au nombre grandissant de candidats au djihad et aux menaces d'attentats après ceux qui ont fait 17 morts à Paris en janvier, la lutte contre le terrorisme  est jugée "prioritaire" par 80% des sondés, tout comme l'éducation (72%), la sécurité intérieure (70%), l'emploi des jeunes (66%) et la surveillance des réseaux sociaux (55%). La situation dans les banlieues n'est en revanche considérée prioritaire que pour un Français sur deux (49%, soit une baisse de 11 points par rapport à janvier), de même que la question de l'intégration (47%) et la lutte contre le racisme (35%).

>> LIRE AUSSI - Attentat évité : Sid Ahmed Ghlam mis en examen

>> LIRE AUSSI - Cinq attentats déjoués à Paris depuis janvier, selon Valls

>> LIRE AUSSI - Hollande appelle à l'unité contre le terrorisme