Luca : "la Droite pop' ne votera pas PS"

  • A
  • A
Luca : "la Droite pop' ne votera pas PS"
Duel FN-PS : Lionnel Luca a choisi@ Maxppp
Partagez sur :

INFO E1.fr - En cas de duel PS-FN, l'UMP Lionnel Luca a choisi : il ne "votera jamais socialiste".

"Je ne ferais pas comme Chantal Jouanno, je ne voterais pas socialiste", en cas de duel PS-FN au second tour des élections législatives de juin, a assuré, mercredi à Europe1.fr, Lionnel Luca, député UMP et vice-président du Conseil Général des Alpes-Maritimes.

"Je ne voterai pas socialiste"

"Je ne voterai jamais 'socialiste'. Et je peux vous dire que la Droite populaire ne votera jamais 'socialiste' ", a insisté le député de la Droite pop', un courant très à droite de l'UMP.

Votera-t-il pour le FN ou blanc ? "Quand Chantal Jouanno dit qu'elle voterait PS en cas de duel PS/FN, cela suffit. Donc, ma réponse suffit aussi ! Le reste ne vous regarde pas. Mais nous précisions que nous ne voterons pas 'socialiste', pour ne pas être amalgamés avec de telles prises de position, comme celles de Chantal Jouanno et Nathalie Kosciusko-Morizet", a-t-il martelé avant d'asséner : "Et ce n'est pas nous qui avons déterré la hache de guerre". 

La veille, François Fillon avait assuré qu'il ne voterait "bien sûr" pas pour le Front national en cas de duel PS/FN aux législatives, ajoutant toutefois qu'il n'avait pas non plus "envie" de voter pour le PS, qu'il "combat" actuellement dans le cadre de la présidentielle. Mercredi, à la mi-journée, Nicolas Sarkozy s'est lui aussi exprimé sur le sujet, annonçant que tous les candidats de son parti se maintiendraient au second tour des élections législatives, même s'ils arrivaient derrière ceux du FN et du Parti socialiste. En revanche, le président-sortant a déclaré qu'il ne conclurait pas d'accord avec le Front national et ne nommerait pas de ministres FN.

"On ne va pas s'excuser d'être de droite"

Toujours pour ces législatives de juin, la Droite populaire a, par ailleurs, décidé de proposer, à tous les candidats investis par l’UMP qui le souhaitent, d’arborer les couleurs d’un "label" distinctif, révélait mardi Le Lab d'Europe 1.

Ce label prendra la forme d'un "logo" distinctif sur les affiches et tout leur matériel électoral. "Ce sera une identification. On indiquera ainsi la couleur : nous sommes la vraie droite", a commenté Lionnel Luca. "On ne va pas s'excuser d'être de droite, surtout maintenant. Ce n'est pas "le courant humaniste" qui s'est imposé dans les urnes [au premier tour de la présidentielle] que je sache", a encore fustigé le député, pointant du doigt un autre courant de l'UMP, les "Humanistes" de Jean Leonetti. 

>> A lire aussi : La Droite populaire aura son label aux législatives