Luc Ferry choisit la retraite

  • A
  • A
Luc Ferry choisit la retraite
Luc Ferry a fait valoir ses droits à la retraite auprès de l'université Paris-VII.@ MAXPPP
Partagez sur :

Après la polémique sur son absentéisme à Paris-VII, l’ex-ministre a préféré partir.

A 60 ans, il y avait légalement droit. Mais c’est bien la polémique qui a éclaté en juin dernier qui a poussé Luc Ferry a fait valoir ses droits à la retraite auprès de l'université Paris-VII où son absentéisme avait été critiqué. Une décision de l'ancien ministre de l'Education qui prendra effet dès la rentrée de septembre

Luc Ferry "a pris cette décision car il a l'âge (60 ans, ndlr) de prendre sa retraite, et qu'il souhaite mettre définitivement fin à une polémique qui n'aurait jamais du exister" a déclaré son secrétariat.

Au début de l’été, l'ancien ministre de l'Education avait été à deux reprises dans la tourmente : d’abord en accusant à la télévision un ancien ministre, sans le nommer, d'actes pédophiles au Maroc. Une mise en cause qui avait fait pschittt. Puis Le Canard enchaîné avait révélé en juin que Luc Ferry avait touché 4.500 euros mensuels net de la faculté pendant l'année 2010-2011, sans donner de cours, alors qu'il était par ailleurs président délégué du Conseil d'analyse de la société, un organisme qui dépend des services du Premier ministre.

"Tout cela est d'une telle absurdité"

"Ce n'est pas pour des cours que je n'ai pas fait que j'ai été payé, sinon ce serait un emploi fictif", avait alors expliqué Luc Ferry. "Tout cela est d'une telle absurdité. Comme des milliers d'enseignants en France, je suis déchargé de service, non pas parce que j'occupe un emploi fictif mais parce que je suis détaché à Matignon", avait-il souligné.

Conséquence directe : c’est Matignon qui avait finalement décidé de rembourser directement l'université Paris-VII.