Loyers : "rassurer" l'extrême gauche (FN)

  • A
  • A
Partagez sur :

Le vice-président du FN Louis Aliot a estimé lundi que l'annonce par la ministre du Logement Cécile Duflot d'un prochain décret pour bloquer les loyers à la relocation dans les zones sous tension visait à "rassurer l'électorat d'extrême gauche" avant les législatives. "C'est prématuré comme annonce. C'est pour les élections législatives, pour rassurer un électorat d'extrême gauche", a-t-il affirmé sur BFMTV et RMC.

Pour le Front national, il faut "peser sur le marché, il n'y a pas assez de logements, il faut donc en construire. Sur les loyers, il y a un problème d'offre et de demande". Autre outil: la "création d'un fonds qui permettrait de garantir les cautions et de rassurer à la fois les propriétaires et de permettre à des familles nécessiteuses, ou à des primo-accédants, de pouvoir louer sans passer par des difficultés".

La mesure annoncée par Cécile Duflot va selon lui "défavoriser ou en tout cas ne va pas permettre l'expansion économique dans le secteur : les propriétaires seront tentés soit de ne plus louer, soit de vendre. Ce n'est pas une bonne mesure pour le marché locatif ou la construction".