Louis Sarkozy, tweeter pour exister

  • A
  • A
Louis Sarkozy, tweeter pour exister
Louis Sarkozy a ouvert son compte Twitter le 28 janvier dernier.@ CAPTURE D'ECRAN
Partagez sur :

Le fils de Nicolas Sarkozy et Cécilia Attias a ouvert un compte fin janvier. Qu’il alimente abondamment.

Depuis l’investiture de son ex-président de père à l’Elysée en 2007, on avait peu vu, lu ou entendu Louis Sarkozy, né en 1997 à Neuilly. Quelques photos volées au Parc des Princes, une apparition au siège des Nations-Unies, ou encore une affaire de tomate lancée sur des policiers depuis une fenêtre de l’Elysée… Et pas grand-chose d’autre. Depuis le Qatar, puis les Etats-Unis, où il réside désormais depuis six ans, le plus jeune fils de Nicolas Sarkozy et de Cécilia Attias a été, contrairement à ses demi-frères Pierre et surtout Jean, éloigné des médias.

Mais à 15 ans, le "fils de" a décidé de s'émanciper et a trouvé en Twitter le bon moyen de briser lui-même cet "embargo" médiatique. Louis Sarkozy a donc ouvert son propre compte le 28 janvier dernier. Dans un message posté trois jours après, le 31 janvier, il laisse entendre que cette discrétion lui a pesé :

 

Plus de 8.300 abonnés. Dans un premier temps, Louis Sarkozy s'est contenté de répondre à ses amis et connaissances, comme en témoigne l’usage exclusif de l’anglais lors des deux premiers jours. Puis son compte a été repéré en France et le nombre de followers a explosé - il compte désormais pas moins de 8.300 abonnés. Et l’adolescent a très vite adopté les codes de Twitter, n'hésitant pas à répondre directement aux twittos qui l'interpellent et à aller au clash quand il le faut. Une leçon apprise, selon lui, de son père.



Avec cette émulation, Louis Sarkozy est rapidement devenu un twitto compulsif. En une semaine et un jour, il a publié pas moins de 643 tweets, soit près de 100 messages par jour. La plupart sont postés en anglais, mais Louis Sarkozy n’oublie pas sa langue natale. Même si son usage du français pâtit de l’éloignement. Le jeune homme l'admet d'ailleurs volontiers.



Mais Louis "l'Américain" se trouve aussi des excuses, invoquant son téléphone. 



Son ex-président de père. C’est évidemment le sujet sur lequel il est le plus attendu. Et Louis Sarkozy n’esquive pas les questions. Bien au contraire, il répond souvent aux détracteurs de son père, avec un aplomb certain.







 Pro-mariage gay. Louis Sarkozy n’hésite pas à s’affirmer en donnant son avis sur des sujets d’actualité. Ainsi, le 1er février, l’adolescent s’est prononcé sans ambages en faveur du mariage pour tous, alors que son père s'était prononcé contre pendant la campagne.



Il se montre tout de même plus sceptique sur l’adoption :



Par ailleurs, Louis Sarkozy approuve l’intervention française au Mali :



"Concentre-toi sur ton travail". Le problème avec Twitter, c’est que les messages sont publics, et que tout le monde, parents compris, peuvent les lire. Louis Sarkozy l’a appris à ses dépens. S’il a échappé à la surveillance maternelle quand il indiquait préférer jouer çà Fifa qu’aller en cours, ou avoir préparé des antisèches pour un examen, son tweet en plein cours n’est lui pas passé inaperçu. Le jeune homme s’est fait reprendre de volée par sa mère.