Longuet débordé par un flot de critiques

  • A
  • A
Longuet débordé par un flot de critiques
Aux yeux des socialistes, Gérard Longuet n'a pas élevé le débat politique mais en plus manqué de respect pour les victimes du naufrage du Costa Concordia.@ MAXPPP
Partagez sur :

Après avoir comparé Hollande au capitaine du Concordia, le ministre essuie une pluie de critiques.

La campagne présidentielle s’accélère et les petites phrases se multiplient. Mais en comparant François Hollande au capitaine du Concordia, échoué en Italie, Gérard Longuet a franchi la ligne de flottaison et s’est attiré les critiques du camp socialiste.

Longuet file la métaphore du naufrage

"Il y a des capitaines qui frôlent trop les côtes et qui conduisent leurs bateaux sur les récifs", a déclaré le ministre de la Défense, Gérard Longuet, lundi matin sur LCI. "Je trouve que François Hollande côtoie et tutoie les déficits publics avec beaucoup de complaisance", a-t-il ajouté.

La contre-attaque ne s’est pas fait attendre. L'ancien Premier ministre Laurent Fabius a ainsi ironisé sur la "mauvaise saillie" du ministre. "C'est une comparaison totalement déplacée et si je voulais être plus sévère, j'aurais à l'esprit ces mots de Schiller : contre la bêtise, même les dieux ne peuvent rien", a-t-il taclé. "Petit ministre, petits arguments, petite campagne", a ajouté le porte-parole du PS, Benoît Hamon.

Gérard Longuet a initié "une campagne trash"

Gérard Longuet a depuis bien tenté de faire amende honorable et admis que sa formule n'était "peut-être pas la meilleure". Mais pour les socialistes, il est trop tard. "La stratégie de l'UMP face à la dégradation du pays (est de) créer la confusion par le discours de la haine et la convocation du mauvais goût", a fustigé le député  Bernard Cazeneuve, un des quatre porte-parole de François Hollande.

"Gérard Longuet a dépassé ce matin les frontières de l’admissible en bafouant la décence la plus élémentaire due aux victimes du naufrage du Concordia, et à leur familles endeuillées", a renchéri Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole de François Hollande, avant de demander des excuses.

Royal recommande de porter plainte

Ségolène Royal a également dénoncé "une campagne trash pour empêcher les Français d'écouter des propositions concrètes ", mais elle ne se contente pas d’une réplique verbale.

La présidente PS de la région Poitou-Charentes a même invité François Hollande à porter plainte contre Gérard Longuet "pour que ça calme les ardeurs de ceux qui veulent dégrader le débat public alors que les Français attendent une dignité dans ce débat présidentiel".