Loi Travail : Mailly (FO) regrette des "corrections très insuffisantes"

  • A
  • A
24 partages

Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force ouvrière (FO), réitère sur Europe 1 sa demande de retrait du projet de loi de réforme du Code du travail.

INTERVIEW -

Jean-Claude Mailly a une nouvelle fois réclamé lundi le retrait du projet de loi réformant le Code du travail. Le secrétaire général de Force ouvrière (FO) s’est dit toujours insatisfait des modifications présentées par Manuel Valls.

"J’ai confirmé au Premier ministre notre désaccord sur la philosophie du texte, qui consiste à vouloir décentraliser la négociation collective au niveau des entreprises, ce qui affaiblira les droits des salariés comme dans d’autres pays. Le gouvernement fait quelques corrections, très insuffisantes selon nous", a réagi Jean-Claude Mailly au micro d’Europe 1, lundi soir.

"Il demeure une série de problèmes". "Il demeure une série de problèmes sur les heures de nuit, la médecine du travail… Autant de raisons qui incitent FO au maintien des appels à mobilisation pour le retrait du projet de loi", a poursuivi le secrétaire général de FO.

A l'inverse, plusieurs syndicats réformistes, dont la CFDT, se sont dits satisfaits de la nouvelle mouture du texte. "Ca ne veut pas dire qu’on ne peut pas discuter avec FO. J’avais demandé une suspension du projet, ça signifie ne pas mettre de calendrier et rediscuter de la philosophie générale. Nous sommes nous aussi demandeurs d’une réforme, mais une réforme qui apporte des droits aux salariés et pas qui en retire", a conclu Jean-Claude Mailly. 

Le secrétaire général de FO a confirmé deux grandes journées de manifestations, le 17 mars par l’Unef, et le 31 par plusieurs syndicats, dont FO et la CGT.