Loi Logement : Cécile Duflot répond à Manuel Valls

  • A
  • A
Loi Logement : Cécile Duflot répond à Manuel Valls
@ MAXPPP
Partagez sur :

EN COLÈRE - Dans le Parisien, l’ancienne ministre écologiste dénonce "un nouveau recul" après que Manuel Valls a annoncé des modifications à sa loi.

"Ne soyons pas dupes". Cécile Duflot est en colère. L’ancienne ministre écologiste, qui avait porté la loi Alur sur le logement, dénonce samedi "un nouveau recul" après que Manuel Valls a annoncé que le texte serait amendé. "Ne soyons pas dupes, il s'agit d'une opération qui consiste à attaquer une des véritables lois de gauche de ce mandat", affirme la députée, dans un entretien au Parisien/Aujourd'hui en France publié samedi.

"Une promesse du candidat Hollande". Cécile Duflot, qui avait refusé de participer à un gouvernement Valls, en appelle au chef de l’Etat. "C'est un nouveau recul. L'encadrement des loyers, ce n'est pas seulement l'affaire de Cécile Duflot, c'est une promesse du candidat à la présidentielle François Hollande", insiste la dirigeante d'Europe Ecologie-Les Verts. "Abroger la loi Alur reviendrait à trahir des engagements de campagne sans aucun effet positif sur la construction".

valls

© Capture BFMTV

"Un certain nombre de modifications". Comme Europe 1 le révélait dès le 11 juin dernier, Manuel Valls a évoqué vendredi "un certain nombre de modifications" à apporter à la loi sur le logement, alors que la loi Alur (Accès au logement et urbanisme rénové) fait l'objet de critiques de professionnels. "Il faut une loi sur le logement, elle existe, mais si nous avons une loi sur le logement qui ne permet pas le redémarrage du logement, cela veut  dire qu'il faut apporter un certain nombre de modifications", a déclaré le Premier ministre lors des Assises des petites villes de France (APVF) à Annonay.

Une annonce en Conseil des ministres le 25 juin. Le ministère du Logement avait pourtant indiqué mercredi qu'il n'y avait "pas de remise en cause" de la loi Alur (Accès au logement et urbanisme rénové), après des articles de presse évoquant un "détricotage", précisant toutefois qu'une annonce serait faite en Conseil des ministres le 25 juin. Selon une source gouvernementale, l'exécutif ne compte pas "défaire" la loi, mais prépare bien des "assouplissements".

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460-1_scalewidth_460

Loi Duflot sur le logement : ce que Valls veut "modifier"

INFO E1 - Comment le gouvernement va détricoter la loi Duflot