"Libérez papy René"

  • A
  • A
"Libérez papy René"
@ Capture ecran youtube
Partagez sur :

Des élus UMP et FN se mobilisent pour soutenir le septuagénaire incarcéré dans l’Hérault.

"Libérez papy René, Libérez Monsieur Galinier". Face à la caméra, un jeune trentenaire demande avec ferveur, la libération du septuagénaire, mis en examen pour tentatives d'homicides volontaires et incarcéré à la maison d'arrêt de Béziers. Jeudi, René Galinier a tiré sur deux jeunes femmes après les avoir surprises dans sa maison, à Nissan-lez-Ensérune.

"L’Etat ne fait pas son travail"

Dans son appel posté sur YouTube, mardi matin, Jason Onderwater se présente comme "simple citoyen de base". Sauf que le jeune homme est un élu local bien connu dans l’Hérault, à la fois conseiller à l'action culturelle et à la jeunesse à la mairie de Béziers et responsable départemental adjoint des jeunes UMP de l’Hérault.

Pour lui, René Galinier a agi en état de légitime défense "contre deux racailles". "Déjà cambriolé trois fois, il a été obligé de se défendre pour se protéger car l’Etat ne fait pas son travail" martèle t-il, dans son message adressé aux internautes. Une pétition et un compte Facebook ont également été créés en soutien au septuagénaire.

Un bilan de Sarkozy

Au-delà du cas d’espèce, l’incarcération de René Galinier tourne au bilan sécuritaire du chef de l’Etat. Jason Onderwater, le jeune élu de l’Hérault en profite pour régler ses comptes avec Nicolas Sarkozy : "Qu’attendez-vous monsieur le président ? Vous nous aviez donné tant d’espoir. Oui la délinquance a baissé mais le sentiment d’insécurité, lui, n’a pas baissé" martèle l’élu. Avant de conseiller à Nicolas Sarkozy "d’arrêter d’écouter le microcosme parisien et les sondages et de donner carte blanche aux forces de l’ordre".

Le FN s’est également saisi du cas Galinier, soulignant que "cette incarcération est d'autant plus injuste que ces gestes d'autodéfense ne sont que le signe du sentiment d'extrême abandon des honnêtes gens face à l'exaspérante inertie des pouvoirs publics qui garantit aux délinquants une insupportable impunité".