Levallois-Perret : un mariage express qui met à mal les époux Balkany

  • A
  • A
Levallois-Perret : un mariage express qui met à mal les époux Balkany
Isabelle et Patrick Balkany sont soupçonnés d'abus de faiblesse@ MIGUEL MEDINA / AFP
Partagez sur :

Suspicieux vis-à-vis du bien fondé de ce mariage, le parquet de Nanterre a ouvert une enquête pour abus de faiblesse

Deux mariés, un maire et trois témoins proches de la mairie pour un mariage dont l'annonce n'a jamais été publiée dans le bulletin municipal mais qui a débloqué un projet immobilier. Voilà l'événement qui pourrait ajouter une nouvelle affaire au pedigree des époux Patrick et Isabelle Balkany respectivement maire et première adjointe de la mairie de Levallois-Perret dans les Hauts-de-Seine, révèle franceinfo mardi. 

Un mariage express. Le mariage s'est déroulé dans la plus grande intimité à la mairie de Levallois-Perret en juin 2014, seulement quelques mois après la rencontre des deux époux. La femme, une employée municipale, ne connaissait pas la famille de son promis, qui de son côté n'a pas été informée de la tenue de la cérémonie. Veuf depuis des années, le mari, âgé d'une soixantaine d'années, est décrit comme très isolé.

Le déblocage d'un projet immobilier. Mais ce mariage a eu un bénéfice et pas des moindres : le déblocage d'un projet immobilier. Depuis des mois, le sexagénaire refusait de vendre son logement à un promoteur immobilier dont la société est dirigée par un proche de Patrick Balkany. Ce logement constituait l'unique résistance à la construction d'un immeuble de 22 appartements à Levallois-Perret. Huit mois après le mariage, l'homme finit par signer la vente de son logement et quitte la ville pour la Normandie. Le couple se sépare finalement moins d'un an après son union.

Le parquet ouvre une enquête pour abus de faiblesse. La famille du marié dénonce alors une manipulation et un abus de faiblesse. Selon les informations révélées par franceinfo, le parquet de Nanterre, dans les Hauts-de-Seine, vient d'ouvrir une enquête préliminaire pour abus de faiblesse.

Les six personnes qui ont assisté à l'union ont d'ores et déjà été interrogées et nient la thèse du mariage monté de toutes pièces, y compris la mariée elle-même. Le chantier de l'immeuble a démarré et devrait s'achever en novembre 2017. Le couple Balkany est resté sourd aux appels de franceinfo. 

Déjà des affaires en cours. Depuis 2013, Patrick Balkany est visé par plusieurs informations judiciaires notamment pour corruption passive, blanchiment de fraude fiscale, fraude fiscale et prise illégale d'intérêts. Son épouse a également été mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale.